Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com

Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss




Religions

L’Aïd al-Fitr 2012 fixé le dimanche 19 août

Aïd el Fitr

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Vendredi 17 Août 2012

L’Aïd al-Fitr 1433H aura lieu dimanche 19 août 2012 ont annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) et la Grande Mosquée de Paris, réunis séparément pour informer officiellement cette date tant attendue par les musulmans de France.



L’Aïd al-Fitr 2012 fixé le dimanche 19 août
L’Aïd al-Fitr aura lieu dimanche 19 août ont annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM), la Grande Mosquée de Paris (GMP) et l'Union des organisation islamique de France (UOIF) à l’issue de leurs réunions respectives.

Réunis vendredi 17 août, les membres du Bureau Exécutif du CFCM ont fixé la date de l’Aïd al-Fitr au dimanche 19 août. Cette décision a été prise en tenant compte des données astronomiques. Ce sont déjà les calculs astronomiques qui avaient permis de fixer la date du début du Ramadan qui a démarré cette année vendredi 20 juillet en France et dans de nombreux pays, dont l’Arabie Saoudite. Même chose pour la GMP, l'UOIF et le Tabligh (Foi et Pratique) réunis dans l'enceinte de l'historique Grande Mosquée de Paris.

Dans un communiqué daté du mardi 7 août, le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR) avait déjà annoncé que l’Aïd al-Fitr aurait lieu dimanche 19 août. Grâce aux calculs astronomiques, qu’il utilise depuis plusieurs années, le CEFR peut annoncer longtemps à l’avance les dates de début et de fin du Ramadan.
D’après le CEFR, ces calculs permettent d’« aider les musulmans dans l’accomplissement de leurs actes cultuels et des différentes fêtes et occasions qui y sont liées ».

L'UOIF, qui même si, cette année, se réunissait avec la Grande Mosquée de Paris, avait déjà diffusé son propre calendrier établi par le CEFR pour les cinq années à venir et a déjà annoncé, par voie de communiqué daté du jeudi 17 juin, la date de l’Aïd al-Fitr 2012 pour le 19 août prochain ; cela « pour consolider l’unité et la fraternité des musulmans de France ».

Un constat partagé dernièrement par le CFCM qui a jugé qu’un tel mode de calcul « permettrait aux administrations et aux entreprises de mieux prendre en compte les demandes d’absence des fonctionnaires et des salariés de confession musulmane qui en expriment le souhait ». L’instance représentative du culte musulman a donc choisi de s’aligner sur ces calculs pour faciliter la vie des musulmans.

Mais, cette année, beaucoup n’auront pas besoin de poser de jours de congés, car la date de l’Aïd al-Fitr tombe un dimanche.

Après 30 jours de jeûne, place à la fête

Le CEFR indique, en effet, que cette année 2012, d'après les calculs astronomiques, la lune sera visible « la soirée du samedi 18/8/2012, dans tous les pays d’Amérique latine, dans une grande partie de l’Amérique du Nord, dans le sud et le centre de l’Afrique et cela est également possible dans un certain nombre de pays arabes et en Asie à l’aide d’un télescope ». Ce fin croissant de lune (hilal) annonce la fin du mois de Ramadan et le premier jour du mois de Shawal pour le dimanche 19 août.

La journée de samedi sera donc la dernière journée de jeûne pour les musulmans. Après 30 jours de jeûne, où les croyants se sont surpassés en passant au début du mois plus de 17 heures sans manger ni boire, la fin du Ramadan est là. Et ils sont nombreux à faire cet effort chaque année car, d’après un sondage Ifop daté de l’an dernier, les musulmans sont 71 % à suivre la pratique du Ramadan.

Dimanche 19 août, ils sont donc attendus nombreux dans les mosquées pour la prière de l’Aïd composée de deux rak’ât (cycle de prière). Avant, les fidèles auront dû verser la zakât al-Fitr aux plus démunis pour leur donner les moyens de célébrer cette fête au mieux.
Les enfants aussi seront gâtés. Et ceux qui auront réussi à jeûner quelques jours seront sûrement vivement félicités.

Beaucoup profitent de ce jour de fête pour rendre visite à de la famille et tous préparent des mets succulents souvent issus de leurs pays d’origine. Après des semaines de privation, place à la gourmandise en cette journée de festivités. Tout le monde compte profiter de l’Aïd al-Fitr comme il se doit.



Maria Magassa-Konaté


Société | Religions | Economie | Monde | Culture & Médias | Votre revue de presse | Politique


Inscription à la newsletter




Loading




L'actu vue par Yace