Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Religions

Le Conseil Européen de la Fatwa annonce le début du Ramadan pour le 20 juillet

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Lundi 9 Juillet 2012

C’est officiel : le début du Ramadan aura lieu vendredi 20 juillet. Le Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR) a fait cette annonce lundi 9 juillet. Les musulmans ont donc un peu moins de deux semaines pour préparer la venue de ce mois sacré.



Le Conseil Européen de la Fatwa annonce le début du Ramadan pour le 20 juillet
Pour retenir la date du 20 juillet, les membres du Conseil européen de la fatwa et de la recherche (CEFR), entourés de spécialistes de l’astrophysique, se sont fondés sur des calculs astronomiques. Ils permettent de prévoir quand le fin croissant de la lune montante sera visible, un phénomène annonciateur du début du Ramadan.

Résultat pour l’année 2012, « les calculs astronomiques les plus précis ont établi que la lune du mois de ramadan pour l’année 1433 de l’Hégire sera née à 4 h 24 heure GMT, le jeudi 19 juillet 2012, ce qui correspond à 7 h 24, heure de La Mecque », indique le CEFR dans un communiqué signé par le Dr. Mohammad Hawari, spécialiste des données astronomiques appliquées aux calendriers islamiques.

Comme la lune sera visible le 19 juillet, le jour suivant, les musulmans pourront jeûner d’après ces calculs.

« Pour unifier les musulmans »

Peut-on faire confiance à ces calculs sans même attendre d’avoir vu la Lune ? Ahmed Jaballah assure qu’il faut se « baser sur ce calcul ». L’actuel président de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) rappelle que ce mode de calcul a été choisi par le CEFR dont il fait partie avant 2009.

Ces calculs astronomiques permettent de savoir quand la Lune annonçant le début du mois du Ramadan sera visible sans tenir compte des différents lieux géographiques. « Soit on choisi d’observer un fait cosmique unique, qui est la naissance du croissant lunaire, soit on tient compte de son observation dans les différents pays musulmans. Nous avons choisi la première option », explique M. Jaballah.

Le mode de calcul choisi offre, en effet, la possibilité de savoir à partir de quel moment la Lune sera visible, qu’importe le lieu d’observation. La prévision de son observation suffit à ce que le jour suivant soit annoncé comme le début du Ramadan pour tous les musulmans.

Le choix fait par le CEFR permet ainsi à tous les croyants du monde entier de se retrouver avec des dates uniques de début et de fin du Ramadan. « C’est le seul moyen efficace pour unifier les musulmans », juge Ahmed Jaballah. « C’est un calcul qui n’offre pas de divergences. Et il est possible de faire des prévisions pour des centaines d’années », ajoute-t-il.

Les théologiens du CEFR sont persuadés que ces calculs astronomiques sont la base d’un consensus.
Reste à savoir si, cette année, les instances musulmanes de France sauront se ranger derrière ce calcul et donc derrière une date commune pour le début du Ramadan.



Maria Magassa-Konaté


Société | Religions | Economie | Monde | Culture & Médias | Votre revue de presse | Politique


Inscription à la newsletter



Loading




L'actu vue par Yace