Connectez-vous S'inscrire






Société

Journées du patrimoine : les mosquées font découvrir l'islam

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Vendredi 13 Septembre 2013

Cette année 2013, les Journées européennes du patrimoine ont lieu samedi 14 et dimanche 15 septembre. Lors de ces Journées, les Français sont invités à visiter les lieux qui font le patrimoine français. On ne compte plus le nombre d’églises proposées à la visite lors de cet événement. Les mosquées sont également de plus en plus nombreuses à ouvrir leurs portes dans le cadre de ces journées, s’inscrivant résolument dans le patrimoine français.



La mosquée Assalam de Nantes ouvre ses portes à l'occasion de la 30e édition des journées du patrimoine.
La mosquée Assalam de Nantes ouvre ses portes à l'occasion de la 30e édition des journées du patrimoine.
Vous avez envie de sortir ce week-end ? Cela tombe bien, car les Journées européennes du patrimoine se tiennent samedi 14 et dimanche 15 septembre. A cette occasion, des milliers de sites culturels, religieux et historiques ouvrent gratuitement leurs portes aux visiteurs, partout en France.

Parmi, les lieux qui invitent les Français, on trouve de plus en plus de mosquées. Leurs responsables tiennent à faire découvrir leur architecture et le culte de l’islam au plus grand nombre. Dans l’optique de renseigner sur une religion méconnue, cible de nombreux préjugés, les mosquées de France multiplient déjà les portes ouvertes durant l’année.

En proposant des visites au public dans le cadre des Journées européennes du patrimoine, elles témoignent de leur implication à s’inscrire dans le patrimoine français. Une initiative primordiale pour intégrer les mosquées dans le paysage culturel français, alors que l’islam pâtit d’une mauvaise image.

Des milliers de visiteurs à la Grande Mosquée de Lyon

Les responsables de la mosquée Sahâba de Créteil, dans le Val-de-Marne, ont choisi depuis longtemps de saisir ce créneau pour éclairer le plus grand nombre sur l’islam. Cette année 2013, le lieu de culte participe à sa 6e édition des Journées du patrimoine. Depuis sa création en 2008, les portes du lieu de culte sont ouvertes à l’occasion de cette manifestation, nous explique Ibrahim Cissé, le président du secrétariat de l’Union des associations musulmanes de Créteil, gestionnaire de la mosquée Sahâba.

« Entre 130 et 150 personnes âgées de 20 à 70 ans » par week-end sont alors accueillies. Si le premier objectif est de « faire découvrir la mosquée » on essaie « d’expliquer l’islam et d’en véhiculer une autre image que celle des médias », nous dit M. Cissé. Les visiteurs non musulmans sont d’ailleurs curieux d’en savoir plus sur une religion qu’ils connaissent mal. « Les questions qui reviennent le plus tournent autour du statut de la femme en islam. Lorsqu’on leur expose les textes, ils sont étonnés de voir que cela n’a rien à voir avec les idées qu’ils ont ou ce qu’ils peuvent voir », fait savoir M. Cissé. A la fin de la visite, les personnes généralement « bienveillantes » repartent avec une toute autre image de l’islam.

La mosquée, d’une capacité totale de 2 000 fidèles, accueillera les curieux de 9 h 30 à 12 h 30, samedi et dimanche. Comme chaque année, la municipalité s’est chargée de communiquer sur ces portes ouvertes car le lieu est inscrit sur la liste municipale des participants à ces journées. Cette année, les responsables de la mosquée s’attendent à voir des visiteurs venus « d’autres départements », car presque tous les habitants de Créteil ont, à présent, visité au moins une fois la mosquée, qui leur est devenue familière.

Comme elle, la Grande Mosquée de Lyon (Rhône) est une habituée des Journées du patrimoine, auxquelles elle participe depuis 2003. Sur son site Web, elle propose une nouvelle fois aux visiteurs de « découvrir l’architecture, l’histoire de la mosquée ainsi que la religion musulmane ». Des conférences seront également au programme de ces journées, où le public sera accueilli de 10 h à 18 h. Des vidéos réalisées lors des éditions précédentes témoignent du caractère chaleureux d’un événement qui réunit des milliers de visiteurs par week-end à la mosquée de Lyon.

Reportage sur l'édition 2011 des Journées du patrimoine à la Grande Mosquée de Lyon :

Inauguration et journée du patrimoine pour la mosquée de Quievrechain

D’autres mosquées ouvrent pour la première fois leurs portes lors des journées du patrimoine cette année. C’est le cas des lieux de culte ouverts récemment comme la mosquée Assalam de Nantes (Loire-Atlantique).

Inaugurée en novembre 2012, elle proposera des visites le samedi, de 14 h 30 à 19 h, et le dimanche, de 10 h à 18 h, avec une pause entre 12 h et 14 h, dans le cadre des Journées du patrimoine. Mohammed Chougrani, le responsable de la gestion de la mosquée, nous raconte que la mosquée a « l’habitude de faire des portes ouvertes ». Depuis son inauguration, l’Association islamique de l’ouest de la France (AIOF), gestionnaire de la mosquée, a ainsi organisé « 4 ou 5 portes ouvertes », la dernière ayant attiré « 270 personnes ». Tous ont pu admirer de près le minaret haut de 17 m et le dôme de la mosquée, qui change de couleur au gré de la lumière. « C’est un très grand bâtiment. Il s'agit de la 4e mosquée la plus grande en France et la 1re dans l’Ouest », argue M. Chougrani, en précisant attendre au moins 150 personnes pour ces Journées du patrimoine.

La mosquée a répondu à l’appel lancé par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), à laquelle elle est affiliée. La fédération a, en effet, envoyé « il y a 2 ou 3 mois » une lettre à ses mosquées, les appelant à prendre part aux Journées du patrimoine. Cet appel est lancé depuis « 4 ou 5 ans », évoque Khaled Bouchama, chargé de la coordination des mosquées au sein de l'UOIF. « On leur demande principalement de contacter la mairie », afin d’être insérées dans le programme officiel de ces Journées, précise-t-il.

Plusieurs ont fait savoir à l’UOIF qu’elles y participeraient comme la Grande Mosquée de Limoges (Haute-Vienne) ou la mosquée Othmane de Villeurbanne (Rhône). On retrouve la liste complète de ces lieux de culte sur le site de l’UOIF, où l’on remarque la présence de la Grande Mosquée An’Nour de Quievrechain (Nord), qui, tout en ouvrant ses portes pour ces Journées du patrimoine, organise son inauguration le 14 septembre, de 14 h 30 à 20 h.

« Une ouverture sur la société »

« Les mosquées ont compris l’utilité de s’ouvrir sur leurs voisins », commente M. Bouchama. « Le climat islamophobe ne date pas d’aujourd’hui, mais il est maintenant médiatisé », ajoute-t-il, estimant que la participation à de telles journées avec une « ouverture sur la société » est la meilleure des réponses pour combattre l'islamophobie.

« Notre politique, c’est de pacifier l’islam avec l’ensemble de la société. Cela passe par l’accueil, l’ouverture de portes », indique de son côté Fouad Douai, le gérant de la société civile de la Grande Mosquée de Strasbourg, qui participe à sa première édition des Journées du patrimoine, cette année. Le but de ces visites est de « rendre l’islam accessible à tout le monde, de réconcilier l’islam avec la société », ajoute-t-il.

Ouverte toute l’année aux groupes, notamment « scolaires », la Grande Mosquée de Strasbourg a attiré plus de 30 000 visiteurs en 2012, indique-t-il. A l’occasion des Journées du patrimoine, le lieu de culte, qui ouvre ses portes samedi 14 septembre de 10 h à 18 h, s’attend à une forte affluence. La visite d’une durée de 1 heure débutera par une présentation de « la pratique de l’islam », puis se poursuivra par le récit de « l’histoire du bâtiment » pour se terminer par la projection d’un film revenant sur la décoration de la mosquée.

Voir la vidéo qui sera proposée aux visiteurs à la Grande Mosquée de Strasbourg :

En région parisienne, la Grande Mosquée de Cergy (Val-d’Oise), inaugurée en grande pompe avec la présence de Manuel Valls en juillet 2012, prévoit aussi d’ouvrir ses portes au public le samedi et le dimanche, de 10 h à 13 h et de 14 h 30 à 17 h tout comme la mosquée de Vigneux-sur-Seine (Essonne), la journée de samedi.

Aux quatre coins de la France, les lieux de culte musulman invitent à découvrir leur univers à l’instar d’espaces comme l'Assemblée nationale à Paris, l’Opéra de Rennes, le château de Maintenon (Eure-et-Loire), le Palais des papes à Avignon ou le Musée des civilisations de l’Europe et la Méditerranée (MuCEM) à Marseille. Une manière de montrer qu’elles font partie intégrante de la culture française forte de sa diversité.

Trouvez une idée de sortie près de chez vous sur le site des Journées du patrimoine.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu