Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Cinquantenaire Frantz Fanon : un hommage triennal

Rédigé par | Mardi 6 Décembre 2011

Conférences, colloques, spectacle musical et théâtral, exposition, lecture de textes ponctueront l’hommage consacré à Frantz Fanon, fervent militant de la décolonisation. Une commémoration en France métropolitaine, en Algérie et en Martinique, à l’occasion du 50e anniversaire de la mort de ce penseur engagé.



Cinquantenaire Frantz Fanon : un hommage triennal
Que celui qui n’a pas lu Peau noire, masques blancs et Les Damnés de la Terre, deux ouvrages de référence pour tout antiraciste et tout anticolonialiste, s’y mette !

L’œuvre de ce médecin psychiatre, né à Fort-de-France le 25 juillet 1925, a en effet marqué des générations de révolutionnaires anticolonialistes comme il a nourri par la suite les théories postcoloniales réclamant une récriture de l’Histoire non ethnocentrique.

Dans Peau noire, masques blancs (1952), écrit à seulement 26 ans, il met au jour les ressorts psychologiques du complexe d’infériorité qu’ont intériorisé les victimes du racisme anti-Noirs et de la colonisation.

Dans Les Damnés de la terre (1961), préfacé par Jean-Paul Sartre, paru quelques jours avant sa mort, il analyse les formes de violence historique introduites par le colonialisme pour perpétuer sa domination et donne les clés des processus de décolonisation.

Le 6 décembre 1961, Frantz Fanon décède des suites d’une leucémie, à l’âge de 36 ans. Il repose à Aïn Kerma, en Algérie.

Cinquante ans après, sous l’égide de Plateforme migrants et citoyenneté européenne (PMC) – une ONG fédérant une centaine d’associations –, un hommage triennal consacré à Frantz Fanon démarre à Paris. Il se poursuivra à Alger, à l’occasion du 50e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie (mai-août 2012). Et s’achèvera à Fort-de-France, en Martinique (nov.-déc. 2013), par l’érection d’une stèle et la remise du prix Frantz Fanon de l’ONU aux lauréats d’un concours international de lecture de Fanon auquel participeront près de 250 lycéens.

Ce mercredi 7 décembre est lancé officiellement l'hommage au 50e anniversaire de la disparition de Frantz Fanon, annonçant les manifestations, avec les interventions, notamment, d'Anissa Boumédiene, première dame de la république d'Algérie (1965-1978), d'Yvette Galot, vice-présidente du conseil régional de la Martinique, de Doudou Diène, ancien rapporteur de la lutte contre les discriminations auprès des Nations unies, et de Raymond Césaire, président de l’AROM (Amitié, Réalité, Outre-Mer).

Pour suivre la programmation (Algérie, Martinique) au fil des mois : www.pmc-europe.info







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu