Connectez-vous S'inscrire






Société

Belgique : la fraternité judéo-musulmane à l'œuvre pour rénover une synagogue

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 18 Mai 2015



Belgique : la fraternité judéo-musulmane à l'œuvre pour rénover une synagogue
Le cri de détresse du rabbin de la synagogue d’Arlon a été entendu des musulmans de la commune belge. Le lieu de culte juif, le plus vieux de Belgique fermé au public depuis l'été 2014 est menacé de longue date d’effondrement si aucun travaux ne sont engagés.

L'Association des Musulmans d'Arlon (AMA) avait alors lancé un appel aux dons et à toute aide humaine et professionnelle au sein de la communauté musulmane locale et en Belgique en faveur de la communauté juive locale, qui ne compte plus que quelques dizaines de fidèles à Arlon et ses environs.

Dès l’annonce de la mobilisation le 27 février, Saphirnews en faisait l’annonce, très largement relayée par la presse internationale. Près de trois mois plus tard, l’AMA annonce qu’elle remettra un chèque au rabbin Jean-Claude Jacob mercredi 20 mai « à l’issue d’une table-ronde sur le vivre ensemble » qui se tiendra le soir à Arlon même.

Un geste qui n'a rien de dérisoire

A Saphirnews, on nous indique que ce sont 2 400 euros qui ont pu être récoltés jusqu’à présent. « Même si la somme récoltée semble dérisoire par rapport aux frais (400 000 euros au total de frais de rénovation, ndlr), la dynamique enclenchée a généré de très nombreuses retombées positives », se félicite l’AMA par la voix de son président Mohamed Bouezmarni. « L'action a permis de redynamiser les procédures administratives en cours concernant la sauvegarde du patrimoine de la synagogue et de soutenir l'ensemble des personnes impliquées dans ce dossier », ajoute-t-elle.

« Les liens d'entraide et de fraternité entre les différentes obédiences et philosophies ont été renforcés à Arlon. (…) Cette action a démontré que tout un chacun pouvait s'engager localement et simplement pour une société plus solidaire et apaisée et avoir un impact majeur dans les mentalités », indique l’association, pour qui « ce faire-ensemble qui dépasse les clivages habituels montre la voie à suivre dans nombreuses autres villes ».

Cette générosité de l'AMA à l'égard de leurs frères et sœurs juifs a touché ces derniers, d'autant plus qu'Arlon ne possède à ce jour pas une mosquée digne du nom. Mais la synagogue - dont le gardien est de confession musulmane - n'attend plus d'être rénovée. Le dialogue judéo-musulman local s'en trouve plus que jamais renforcé.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu