Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Web TV : le nouvel outil des mosquées

Après les Parisiens, c'est au tour des Lyonnais de doter leur mosquée de leur Web TV.

Rédigé par Leïla Belghiti | Vendredi 27 Août 2010

La mosquée, comme si vous y étiez. C’est le défi que s’est lancé la Grande Mosquée de Lyon (GML) en inaugurant le 6 août dernier sa Web TV.



Capture d'écran du Direct de la prière du vendredi sur le site de la Grande Mosquée de Lyon.
Capture d'écran du Direct de la prière du vendredi sur le site de la Grande Mosquée de Lyon.
Le projet a été accueilli avec joie par les musulmans lyonnais. Ils n’en seront pas les seuls bénéficiaires, puisque la GML TV est diffusée sur Internet et peut donc être suivie dans le monde entier.

Le dispositif est simple : les caméras de vidéosurveillance du lieu de culte lyonnais retransmettent en direct les prières du vendredi et celles du soir du Ramadan, appelées tarawih, pour un budget de 5 000 euros.

«Pour la première fois en France, une institution musulmane se dote d’un moyen moderne de communication», vantent les responsables musulmans lyonnais. «Caisse de résonance des activités de la mosquée de Lyon », elle se veut également « lieu de diffusion du savoir de la connaissance et aussi lieu d’échange et de partage, confirmant ainsi la volonté maintes fois affirmée par les responsables de la mosquée de Lyon d’ouverture aux autres », explique Kamel Kabtane, recteur de la Grande Mosquée de Lyon.

Une première ? Pas tout à fait. Des sites comme celui de la Grande Mosquée de Paris ou de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) proposent aux fidèles de suivre les prières du vendredi et du Ramadan en direct depuis plusieurs années déjà, de même que la Rencontre annuelle des musulmans de France , organisée par l'UOIF au Bourget et suivie par un grand nombre de personnes.

Web TV islamique à la française

C’est dire si l’islam en France connaît ces dernières années une évolution en phase avec les besoins modernes de ses fidèles. Fini – ou presque – le passage obligé par les chaines câblées pour, de surcroît, écouter des prêches en langue arabe uniquement, langue étrangère pour plus de la moitié des musulmans français.

Destinée aux personnes malades, handicapées et surtout aux jeunes qui n’ont pas forcément le temps d’aller prier, la Web TV ne se contente pas de la seule diffusion en direct. En effet, elle peut fidéliser un maximum d’internautes en leur rendant de précieux services, dont celui de pouvoir poser des questions à l’imam juste avant la prière du soir et de recevoir une réponse en direct, l’imam perché sur son minbar.

La Web TV continue, même après le Ramadan

A Lyon, l’initiative plaît : le premier soir du Ramadan, la Web prière a été suivie par quelque 3 000 personnes, dont une majorité de Français, mais aussi d’autres nationalités.
Sur le forum du site de la GML, les messages de sympathie se succèdent. « Nous n'allumons pas la radio cette année pour le ftour, on se branche sur la GML TV et on a l'adhân [appel à la prière, ndlr] en direct ce qui est génial », s’enthousiasme l’une des internautes.

Les Lyonnais veulent aller plus loin, avec l’équipe d’informaticiens et de techniciens de la GML : un programme culturel composé de conférences et de reportages est prévu pour s’ajouter au direct du vendredi, dès septembre.

Pléthore de projets de Web TV islamiques issus de nombreuses associations et mosquées françaises sont restés dans les cartons, faute de moyens tant techniques que financiers.
Les ambitions de la Grande Mosquée de Lyon – elle qui souhaite devenir un acteur privilégié de la composante musulmane française – se concrétiseront-elles ?







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu