Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Villiers-le-Bel : Ali Soumaré conteste les primaires PS

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 11 Octobre 2013



Battu à peu de voix près (51 voix contre 48) face à Jean-Louis Marsac, le maire sortant de Villiers-le-Bel (Val-d’Oise), lors des primaires du PS pour élire le candidat de cette ville aux prochaines municipales de 2014, Ali Soumaré a indiqué, jeudi 10 octobre, son intention de déposer un recours auprès de la fédération socialiste du Val d’Oise.

« J’ai constaté plusieurs irrégularités à ce scrutin », a-t-il commenté auprès du Parisien. « Une dizaine de personnes n’ont pas eu à présenter un justificatif avant de voter, alors qu’entre cinq et dix de mes connaissances, pourtant adhérentes à Villiers-le-Bel, n’ont pas pu voter. On n'a soit disant pas retrouvé leur nom sur les fichiers électoraux », explique le conseiller régional, en ajoutant que « certaines personnes n’habitant pas à Villiers-le-Bel ont pu voter, ainsi que le directeur général des services de la ville, issus de l’équipe sortante ».

« Ce n’est pas acceptable éthiquement », se désole M. Soumaré, qui devait déposer un recours contre les résultats de ce scrutin vendredi 11 octobre. Mais de son côté, Jean-Louis Marsac fait remarquer que c’est la section locale du PS que préside Ali Soumaré qui a organisé le vote et qu’« on ne peut donc rien (lui) reprocher ! ».

En attendant l’issue du recours, M. Soumaré se montre philosophe. « Malgré tout, je respecte le résultat et la campagne du maire, je ne souhaite rien entacher », dit-il. « On ne peut être déçu lorsque la démocratie s’exprime, même si c’est rageant. Mais la politique, c’est ça. », ajoute-t-il, avant de conclure qu’il soutiendra « évidemment » la candidature de Jean-Louis Marsac si son « recours n’aboutit pas ».

Le jeune homme de 32 ans, qui avait déjà dû faire face à des propos diffamatoires de la part d’élus UMP lors des élections régionales en 2010, se heurte une nouvelle fois à la dure réalité de la vie politique.

Lire aussi :
Ali Soumaré diffamé, deux élus UMP condamnés
Ali Soumaré (PS, Val-d’Oise) : « Faire de la vraie politique »
À quand des élus qui nous ressemblent ?




Loading














Recevez le meilleur de l'actu