Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Sur le Web, la défaite de Nicolas Sarkozy fait hurler de rire

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Jeudi 10 Mai 2012

Un grand ouf ! La très grande majorité des musulmans de France a accueilli avec soulagement la défaite de Nicolas Sarkozy à la présidentielle face à François Hollande, ce dimanche 6 mai. Après cinq années passées à les stigmatiser, il ne leur manquera pas. Et ils ne sont pas les seuls. Sur Internet, après l’annonce de sa défaite, de nombreux internautes se sont amusés du départ de Nicolas Sarkozy. Parodies et autres images détournées ont fleuri sur le Web. Un petit tour d’horizon des meilleurs buzz humoristiques s’impose.



Sur le Web, la défaite de Nicolas Sarkozy fait hurler de rire
La campagne présidentielle, longue et plutôt passionnante a squatté les écrans de télévision, les stations de radio et les journaux. Dans une société où Internet prend toujours plus d’ampleur, cette campagne s’est également faite sur le Web où elle a pris une tournure comique. Les internautes se sont amusés à détourner les affiches de campagnes des candidats ou encore le débat de l’entre-deux tour. Et pour terminer en beauté, ils n’ont pas pu s’empêcher de se moquer de la défaite du président sortant.

Bye Bye, Monsieur le président

Après l’annonce des résultats du second tour, des vidéos ont très vite fait le buzz sur le web. C’est le cas de la vidéo « Le Quinquennat ». Sous la forme d’un générique de fin de film, elle rappelle les rôles tenus par chacun lors du mandat de Nicolas Sarkozy qui y tient le rôle de président sortant.
A ses côtés, on retrouve Liliane Bettencourt, dans le rôle de la semeuse d’enveloppe, Rachida Dati dans celui de poule de luxe ou encore Jean-Louis Borloo dans celui de SDF. Avec la participation amicale et exceptionnelle de dictateurs comme Mouammar Kadhafi et la présence de Marine et Jean-Marie Le Pen qui ont joué des rôles importants ; ceux de marionnettistes et de responsables des dialogues additionnelles entre-deux-tours. A voir, absolument !


Une autre vidéo amuse également beaucoup les internautes. Il s’agit d’une parodie du tube du groupe de rap Sexion d’Assaut Avant qu'elle parte. Les chanteurs ont repris le fameux air de la chanson en adaptant les paroles au présidant sortant. Un adieu musical efficace mais on regrette les attaques répétitives sur la taille de Nicolas Sarkozy pas forcément nécessaires.

Les images humoristiques sont aussi prisées par les internautes sur le Web. Au lendemain de la défaite de Nicolas Sarkozy, ces derniers se sont amusés à faire le buzz avec des images détournées.

Le visage du président sortant a été repris sur une affiche publicitaire de l’opticien Krys. Alain Delon est l’une des célébrités qui a prêté son visage à cette campagne de pub qui démarre avec un « Avant j’étais ». Sur celle de Nicolas Sarkozy, on peut y lire « Avant j'étais président. Mais ça c'était, avant, lol.


Sur le Web, la défaite de Nicolas Sarkozy fait hurler de rire
Un autre internaute s’est amusé à détourner une couverture de Paris Match. L’hebdo qui devient Paris Watch annonce la défaite de Nicolas Sarkozy à un combat de boxe. Le second round qui symbolise le second tour de l'élection présidentielle l'aura mis KO. Heureusement, sa femme Carla Bruni est là pour le réconforter.


Sur le Web, la défaite de Nicolas Sarkozy fait hurler de rire

Les réseaux sociaux en mode lol

Les candidats à la présidentielle ont usé des réseaux sociaux. En 2012, faire campagne sans était inconcevable et Nicolas Sarkozy l’a bien compris. Une semaine avant le second tour, le candidat de l’UMP était celui qui était le plus présent sur Twitter et Facebook d’après le Labomètre d’Europe 1. Sur ces mêmes réseaux sociaux, les internautes ont beaucoup ri de sa défaite.

Sur Facebook et Twitter, une photo d’un internaute lui donnant à manger du Flanby (surnom donné à François Hollande jugé trop mou pour certains) a été très largement partagée. Et des tweets humoristiques se sont propagés comme «Ici Radio Londres, nous sommes désolés, vous ne verrez pas la coupe de cheveux de Mireille Mathieu ce soir...» en référence à la chanteuse qui avait chanté lors de l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 à la Concorde.

Toutes ces moqueries permettent aux internautes de se défouler. Un défouloir apprécié par la communauté musulmane qui a été le défouloir et la bête noire de Nicolas Sarkozy tout au long de son mandat avec des pics au moment de l’entre-deux-tour qu’en celui ci cherchait à attirer les électeurs lepénistes. Il avait d'ailleurs déclaré que le Marine Le Pen était « compatible avec la République ». En votant, majoritairement pour son adversaire François Hollande (93 %), les électeurs musulmans ont voulu faire cesser cette stigmatisation.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu