Connectez-vous S'inscrire






Monde

Strasbourg : près de 4 000 personnes devant le Conseil de l'Europe pour le respect du droit international à Gaza

Rédigé par Leïla Belghiti | Vendredi 4 Juin 2010

À Strasbourg, vendredi 4 juin, ce sont près de 4 000 personnes qui ont pris part à la marche pacifique pour le respect du droit international à Gaza après l'attaque sanglante de Tsahal sur la Flottille humanitaire pour la Liberté, lundi 31 mai, qui a causé la mort de neuf militants pacifiques.



Strasbourg : près de 4 000 personnes devant le Conseil de l'Europe pour le respect du droit international à Gaza
À l'initiative des associations locales cultuelles et culturelles, les manifestants accompagnés d'élus locaux ont défilé deux heures durant, au départ de la mairie de Strasbourg, « dans le calme et sans aucun débordement », se félicite Abdelaziz Choukri, délégué général de la Grande Mosquée de Strasbourg.

Point d'arrivée : le Conseil européen de l'Europe. « Nous avons la chance de l'avoir près de chez nous », déclare M. Choukri. Avec d'autres représentants associatifs, notamment de la communauté turque, il a été reçu par le cabinet du secrétaire général du Conseil, afin de déposer un appel* au respect du droit international à Gaza, condamnant fermement l'assaut meurtrier de la Flottille humanitaire.

Cet appel réclame la levée du blocus de Gaza, la constitution d'une commission d'enquête internationale à l'encontre de l'« Etat d'Israël puissance occupante » ainsi que le « déploiement d'une force internationale garantissant au peuple palestinien une protection lui permettant de bénéficier de tous les droits tels que définis par la Convention européenne des droits de l'homme ».

Les Strasbourgeois unis

« Un acte symbolique », pour M. Choukri, qui sonnait comme un devoir aux oreilles des Strasbourgeois.

Pour la première fois, une manifestation de la sorte a vu se rassembler l'ensemble des associations musulmanes majoritairement d'origine arabe et les représentants religieux d'origine turque de la ville.

Bénéficiant du régime concordataire, les relations intercommunautaire sont au mieux dans la région, composée d'une importante communauté jésuite et musulmane. « Nos revendications ne sont pas des revendications religieuses, insiste M.Choukri, notre message est axé sur le droit du respect international, un point c'est tout », poursuit-il, non content de l'amalgame récurrent dans le traitement de la situation en Palestine. La manifestation était, d'ailleurs, soutenue par de nombreux membres de la communauté juive de France pour la paix au Proche-Orient.

*Télécharger ci-dessous l'appel des musulmans de Strasbourg remis au Conseil de l'Europe.

appel_des_musulmans_de_strasbourg.pdf Appel des Musulmans de Strasbourg.pdf  (1.52 Mo)






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu