Connectez-vous S'inscrire






Société

Loi anti-voile en entreprise : la proposition rejetée, gifle pour l’UMP

Une loi anti-nounous voilées en gestation

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Jeudi 30 Mai 2013



Loi anti-voile en entreprise : la proposition rejetée, gifle pour l’UMP
Depuis l’affaire Baby Loup, les parlementaires sont nombreux à réclamer une nouvelle évolution législative de la laïcité, toujours plus restrictive pour les femmes musulmanes en France.

La proposition de loi sur la neutralité religieuse visant à l’interdiction du voile dans les entreprises et les associations a finalement été rejetée, mercredi 29 mai, en commission des lois à l'Assemblée nationale. Un camouflet pour les députés UMP, à l’initiative du texte en tête desquels Christian Jacob et Eric Ciotti, mais un soulagement pour les citoyens de confession musulmane qui dénonçaient un texte liberticide.

Une enquête récemment menée par l’Observatoire du fait religieux en entreprise de Sciences Po Rennes a démontré que le fait religieux n’est pas un problème majeur en entreprise pour une majorité de managers et de salariés.

Le texte sera tout de même examiné dans l'hémicycle le 6 juin, lors d'une journée réservée au groupe UMP. Il n'a cependant aucune chance d'être adopté.

Une loi anti-nounous voilées en gestation

Rien n'est terminé pour autant. La proposition de loi visant à l’interdiction du voile pour les employé-e-s des établissements privés de la petite enfance ainsi que pour les nounous travaillant à domicile, initiée par le député de gauche (RRDP) Roger-Gérard Schwartzenberg en janvier dernier, n’est pas encore enterrée.

François Hollande, qui a soutenu, fin mars, l'idée d'un tel texte pour ce secteur d'activité, a laissé le soin à l'Observatoire de la laïcité nouvellement crée et présidé par le socialiste Jean-Louis Bianco d’émettre des propositions.

On compte parmi ses membres la sénatrice Françoise Laborde, à l'origine de la proposition de loi pour la petite enfance au Sénat en 2012 et le député Jean Galvany, qui s'était pourtant investi en 2011 avec l'anthropologue du fait religieux, Dounia Bouzar, pour un Guide pratique de la laïcité. Au bout du compte, le rapport a été mis au placard.

Gauche ou droite, la volonté de réduire l’espace de liberté des femmes voilées rassemble au-delà des clivages politiques.






Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu