Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Les arrêtés anti-burkini alimentent l'intolérance religieuse contre les musulmans selon l’ONU

Rédigé par Saphirnews | Mardi 30 Août 2016



Le Haut Commissariat aux droits de l’homme (HCDH), instance de l’ONU, s’est exprimé mardi 30 août à propos de la décision du Conseil d’Etat cassant les arrêtés anti-burkini.

« Ces décrets n'améliorent pas la situation sécuritaire; ils tendent au contraire à alimenter l'intolérance religieuse et la stigmatisation des personnes de confession musulmane en France, en particulier les femmes », indique le bureau du Haut-Commissaire dans un communiqué.

Le HCDH juge que « les codes vestimentaires, tels que les décrets anti-burkini, affectent de manière disproportionnée les femmes et les filles et sapent leur autonomie en niant leur aptitude à prendre des décisions indépendantes sur leur manière de se vêtir ». Il regrette par ailleurs que la mise en application de ces arrêtés s’est déroulée de façon « humiliante et dégradante ». L’agence fait certainement ainsi référence aux images d’interpellation de femmes musulmanes sur les plages françaises qui ont fait le tour du monde.

Selon l'instance, les limites à la liberté de toute personne de manifester sa religion ou ses convictions, y compris par le choix de tenues vestimentaires, « ne sont autorisées que dans des circonstances très limitées, y compris pour la protection de la sécurité publique, l'ordre public, la santé publique ou la morale ».

Lire aussi :
Rendre l'illégal légal ? La controverse autour du burkini est loin d’être terminée
L’arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet suspendu par le Conseil d’Etat
Burkini : le CFCM reçu en urgence par Bernard Cazeneuve
#WTFFrance : la police force une femme à se déshabiller sur une plage de Nice
L’arrêté anti-burkini de Villeneuve-Loubet validé par le tribunal administratif de Nice
Manuel Valls s’engouffre dans la polémique du burkini
Une vague anti-burkinis s’abat sur la France
Porter un burkini dans une piscine municipale, est-ce possible ?
Wissous Plage : l’arrêté anti-voile suspendu
Allemagne : une plainte contre l’interdiction du burkini




Loading











Recevez le meilleur de l'actu