Connectez-vous S'inscrire






Votre revue de presse

« Le dossier d'une mosquée à Nice avance »

Rédigé par pouf.badaboum@gmail.com | Samedi 26 Décembre 2009

Les responsables du conseil régional du culte musulman prônent la tolérance et le dialogue pour défendre un « Islam du juste milieu ». Élus en 2008, les représentants du conseil régional du culte musulman PACA ont tenu hier, leur conseil d'administration, dans la salle de prière de l'Ariane à Nice. Une réunion qui a permis à son président, Khalid Belkhadir, cadre commercial à Carpentras, et au secrétaire général, responsable des A.-M, Boubekeur Bekri, professeur dans un lycée niçois, de faire le point sur les difficultés rencontrées par les musulmans dans la pratique de leur culte. À l'heure où justement la place de l'Islam est au coeur de l'actualité, tous deux prônent la communication et la tolérance. Rencontre.



Quel regard portez-vous sur l'affaire des minarets en Suisse ?

Khalid Belkhadir : Une regrettable affaire. Sans doute parce que les musulmans helvétiques n'ont pas pris le temps d'expliquer le message de l'Islam. C'est à eux de travailler pour lever les craintes et les doutes autour de l'image de notre religion.

Quelle est votre vision de l'Islam ?

K. B : Celle de l'Islam du juste milieu. Un Islam de tolérance, de dialogue avec toutes les religions pour mieux se comprendre et vivre ensemble, en harmonie, au sein de la République française. Prochainement, nous allons accueillir 80 élèves d'une école catholique niçoise pour visiter notre salle de prière à L'Ariane. Nous voulons être ouverts sur le monde et nous souffrons de ne pas avoir assez de moyens pour exprimer ce message de fraternité.

Et le débat sur l'identité nationale ? Qu'en pensez-vous ?

K. B : C'est un débat nécessaire. Pour lever les doutes et les peurs, exprimer les débordements et les non-dits. Pour contrer aussi les dérapages par le dialogue et l'explication. Car dans ce débat, il faut faire attention aux glissements vers l'extrémisme.

Votre sentiment sur le projet de loi contre le port du voile intégral, la burqa ?

K. B : Difficile de s'exprimer sur une loi inexistante. Il faut attendre.

Boubekeur Bekri : Il s'agit d'une pratique et non d'une obligation religieuse. Le port de la burqa appartient au domaine de la liberté individuelle. Plutôt que de légiférer, il vaut mieux expliquer et convaincre.

Quel est le poids de la communauté musulmane en région PACA ?

K. B : Avec ses 950 000 musulmans, elle représente la 2e région de France, après Paris, où la communauté est la plus implantée. Dans les A.-M, le nombre atteint les 120 000 musulmans dont 50 000 musulmans vivent à Nice. Pour pratiquer notre culte, il existe 197 salles de prière en PACA et en projet, la construction de la grande mosquée à Marseille qui devrait être achevée d'ici à deux ans.

Où en est le projet d'une mosquée à Nice ?

B. B. : D'une situation de blocage nous sommes passés, avec le ministre-maire Christian Estrosi, à des réunions de travail. Le projet avance donc. Mais les choses doivent se faire sans trop de bruit pour éviter les incompréhensions. La France et l'Islam ont une histoire commune faite de heurts mais aussi de belles rencontres.
C'est à nous, musulmans, de montrer que cette peur de l'Islam est vaine. Par exemple, aucun musulman ne veut provoquer en réclamant une mosquée en centre-ville. Notre souhait est de trouver, à Nice, un terrain aéré pour y construire une mosquée répondant aux besoins des musulmans et qui soit digne de la France.

Promenade des Anglais, à Nice. (Photo : www.photos-voyage.com)
Promenade des Anglais, à Nice. (Photo : www.photos-voyage.com)

Où allez-vous trouver les fonds nécessaires à cette construction ?

B.B : Il n'est pas interdit d'avoir des fonds étrangers dans la mesure où tout cela se fait dans la transparence. Nous souhaitons suivre la même procédure que celle de la grande mosquée de Marseille. Avec un financement répondant à la règle des trois tiers. Un tiers pour l'achat du terrain, un tiers venant des contributions des musulmans, un tiers de la fondation des oeuvres musulmanes. Il faudrait que le projet d'une mosquée à Nice se fasse dans les deux prochaines années. Dans l'harmonie.




Propos recueillis par Véronique Mars - 21 décembre 2009
Source : Nice Matin







Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Mai 2011 - 20:37 Yusuf Islam (Cat Stevens) à Paris Bercy


Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu