Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Le Web 2.0 sous influence du Ramadan

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Lundi 5 Août 2013

Durant le Ramadan, l’activité des jeûneurs sur le Web explose. C’est ce que révèle The Online Project, une grande agence de médias sociaux basée au Moyen-Orient. Les entreprises n’hésitent pas à surfer sur cette vague en visant clairement cette clientèle musulmane.



Le Web 2.0 sous influence du Ramadan
Pendant le Ramadan, les musulmans du Moyen-Orient passent beaucoup plus de temps sur Internet et plus particulièrement sur les réseaux sociaux, fait savoir The Online Project, basée au Moyen-Orient. Dans un rapport publié en juillet dernier [à télécharger plus bas], l’agence spécialisée sur les médias sociaux met en évidence l’engouement des jeûneurs pour le Web.

+ 30 % d’activités sur Facebook

The Online Project a observé, durant trois semaines, l’audience des internautes de neuf pays musulmans (Bahreïn, Egypte, Jordanie, Koweït, Liban, Oman, Qatar, Arabie Saoudite et Emirats Arabes Unis) avant, pendant et après le mois du Ramadan 2012 sur Twitter et Facebook.

Résultats : durant le mois de jeûne, l’activité de ces internautes augmentent de 30 % sur Facebook et de 33 % sur Twitter. Au vu de ce constat, l’agence conseille ainsi aux entreprises de multiplier leurs publicités sur ces deux réseaux sociaux pendant le Ramadan.

Les entreprises savent déjà que ce mois est propice pour attirer la clientèle musulmane. « C'est le moment de l'année où les marques consacrent 20 % de leur enveloppe consacrée à la publicité pour se rapprocher de leurs clients. Les quatre plus grandes entreprises de télécommunication dépensent environ 200 millions de dollars de marketing au cours de ce mois », indique The Online Project.

Peugeot et Renault en mode Ramadan

Cette année, les deux constructeurs automobiles français Peugeot et Renault ont joué le jeu à fond. Pas en France, où viser la communauté musulmane est mal perçu, mais dans les pays musulmans où ils sont bien implantés. En Algérie, Renault propose ainsi des remises plus importantes pour célébrer le Ramadan.

Pour sa clientèle du Bahreïn, Renault a même lancé le site au nom plus qu’équivoque Renault Ramadan. De son côté, Peugeot souhaite un « Bon Ramadan » sur les réseaux sociaux.

Sentant un bon filon, même les acteurs pionniers sur le Web s’engouffrent dans la brèche. Après avoir lancé l'an dernier une chaîne spéciale Ramadan sur le site de partage de vidéos Youtube à destination des musulmans du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord, le géant Google a mis en place une plateforme spéciale Ramadan au début du mois de jeûne 2013.

Les internautes peuvent suivre en direct la Grande Mosquée de La Mecque, tchater avec leurs proches ou encore partager leurs recettes pour la rupture du jeûne (iftar). Même derrière l’écran, la touche de convivialité qui fait le charme du Ramadan reste, sans toutefois remplacer celle d'une table garnie entourée de ses proches.

Téléchargez le rapport de The Online Project ici :

social_media_in_ramadan_report_english.pdf Social-Media-in-Ramadan-Report-English.pdf  (3.33 Mo)






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu