Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

La connaissance pour tous au Collège des Bernardins

Rédigé par | Dimanche 27 Mars 2016

Rapport de l’homme à la Nature, transmission du religieux, migrations et mondialisation… autant de thèmes débattus au Collège des Bernardins, afin de mieux appréhender les défis de notre temps.



La connaissance pour tous au Collège des Bernardins
Niché au cœur du Quartier latin de Paris, à deux pas de l’Institut du monde arabe, le Collège des Bernardins est un endroit où l’on aime se rendre. Créé en 1245 pour servir de lieu d’étude et de recherche aux moines cisterciens, qui, pendant plus de quatre siècles, venaient pour étudier la théologie et la philosophie, le Collège des Bernardins garde aujourd’hui cette atmosphère de spiritualité, rendue par la superbe nef aux 32 colonnes qui accueille le visiteur dès l’entrée.

Mais ce joyau de l’architecture médiévale n’est pas pour autant dépourvu de modernité. Il accueille régulièrement des artistes en résidence, des concerts de musique – notamment à l’occasion de la Fête de la musique (21 juin) qui, cette année, accueillera la flûtiste syrienne Naïssam Jalal, ou encore des spectacles tels que « J’ai dit… silence ! » (3 mai), de la compagnie CK Points, qui s’attache à la question des migrations et des identités multiples.

Surtout, l’institution propose chaque semaine « Les Mardis des Bernardins », des tables rondes sur les grandes questions d’actualité avec toujours pour objectif de « replacer l’homme au centre des enjeux de notre temps ». De haute qualité intellectuelle mais toujours très accessible au grand public, le débat fait intervenir durant 52 minutes trois ou quatre spécialistes des questions abordées, suivi de 52 minutes d’échanges fructueux avec le public. Pour ceux qui ne peuvent assister sur place, le débat est transmis en direct, chaque mardi, à 20 h, sur le site Web du Collège, puis est visionnable en replay.

Les Mardis des Bernardins
Chaque mardi, de 20 h à 21 h 45, une table ronde interroge la société en débattant de grands thèmes autour de l’entreprise, la culture, l’art ou les religions. Voici la sélection de Saphirnews :
• Le 29 mars : Des migrations et des hommes
• Le 31 mai : Une anthropologie de la Nature : face à Gaïa
• Le 7 juin : La mondialisation en quête de droits
• Le 21 juin : L’art comme engagement
Tarifs : 6 € (plein), 3 € (réduit) ; gratuit pour les moins de 26 ans.

Voir en replay :
Imams en France, imams de France : quels sont les enjeux de la formation des clercs musulmans ? Avec Pascal Courtade, Vincent Feroldi, Franck Frégosi et Djelloul Seddiki.
Doit-on reposer la question religieuse en termes politiques ? Avec Fethi Benslama, Jean Birnbaum, Marcel Gauchet et Matthieu Rougé.

Faire reculer la « sainte ignorance »

Mais le Collège des Bernardins accueille également des séminaires plus pointus, destinés aux étudiants et aux chercheurs. C’est ainsi que, pendant deux ans, s’est déroulé le séminaire de recherche « À l’école du religieux. Formation et transmission religieuse en Méditerranée », sous la supervision de Valentine Zuber, directrice d’études à l’École pratique des hautes études (EPHE) en « Religions et relations internationales ».

Le 8 avril, de 14 h à 22 h, un colloque « La transmission du religieux en Méditerranée : un défi partagé » vient clore ces deux années de réflexion. « Le colloque du 8 avril convie théologiens, universitaires et pédagogues pour qu’ils débattent des moyens intellectuels, politiques et financiers à mobiliser pour faire reculer significativement la “sainte ignorance”, celle qui fait le lit des malentendus, parfois tragiques, entre les différentes cultures et traditions religieuses », explique Valentine Zuber.

Trois tables rondes sont organisées. La première s’intéresse aux transformations contemporaines qui sont à l’œuvre dans la transmission du religieux, alors que les sociétés du sud de la Méditerranée sont de plus en plus perméables à une globalisation de la culture. La deuxième table ronde s’attache à l’enseignement de la culture religieuse dans les systèmes scolaires et universitaires en France, alors que la société française, devenue plurielle, est marquée par le sceau de la laïcité. La troisième table ronde, enfin, aborde la prise en compte du religieux, de sa culture et de sa transmission en contexte européen.


Colloque « La transmission du religieux en Méditerranée : un défi partagé »
Vendredi 8 avril, de 14 h à 22 h.
Tarifs 14 h-18 h 30 : 10 € (plein) ; 6 € (réduit) ; 20 h-22 h : 6 € (plein) ; 3 € (réduit) ; gratuit pour les moins de 26 ans.
Collège des Bernardins : 20, rue de Poissy – Paris 5e – www.collegedesbernardins.fr





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu