Connectez-vous S'inscrire






Société

La Belgique lance sa norme halal

Business toujours

Rédigé par Leïla Belghiti | Lundi 8 Mars 2010

Le halal a du bon, chez nos amis belges. La Chambre de commerce bruxelloise a annoncé jeudi qu'elle était prête à se lancer dans la certification halal. Une revendication des musulmans belges ou un plan business ?



La Belgique lance sa norme halal
La certification halal porterait sur des produits tels que « biscuits, boissons, médicaments, cosmétiques », nous déclare-t-on à la Chambre de commerce. En plein développement, le marché du halal connaît un essor tout de même encore frileux, notamment en France, où l'État peine à s'ingérer dans un marché pourtant évalué à plus de 5 milliards d'euros selon le cabinet d'études Solis. Un chiffre qui serait plus important encore si les entreprises qui commercialisent des produits dits « halals » bénéficiaient de la confiance des consommateurs musulmans.

Halal pour 1 500 €

Opportuniste, la Chambre de Commerce et d'Industrie belge (BECI) y a pensé, et propose désormais une certification « halal » reconnue aux entreprises qui souhaiteraient en bénéficier (sélection sur dossier), pour un tarif de 1 500 €.

« Nous avons l'intention d'être rigoureux et fermes », nous déclare Samira Aarbaj, responsable du département des formalités à l'export au sein de la BECI. Le caractère halal sera établi après analyse des produits et visite du site en question par un imam venu d'Algérie : « Nous avons voulu avoir une personne extérieure… Il est assez compliqué d'avoir un imam certifié ici, alors qu'en Algérie les imams sont certifiés par l'État. »

« Notre but premier est l'exportation »

Les premiers visés par la BECI sont les entreprises de type industriel. Le « but premier » de la BECI, « c'est l'exportation ». La communauté belge musulmane n'en bénéficiera donc pas tout de suite pour ses produits de charcuterie locaux. Exporter du halal, notamment vers les pays arabes, c'est très porteur. « Nous recevons pas mal de demandes d'entreprises qui souhaitent passer au halal pour élargir leur marché », déclare Mme Aarbaj.

« Alors que la Wallonie a vu ses ventes à l'étranger s'effondrer de près de 19 % au premier trimestre (2009, ndlr), les exportations vers les pays de confession musulmane ont, elles, progressé de 2 à 3 % en moyenne », note le site d'information Actu24.be. « Rien que pour le premier trimestre, et malgré le contexte de crise mondiale, les ventes wallonnes ont augmenté de 441 %, 199 % ou encore 174 % dans des pays comme l'Iran, le Koweït et le Qatar ! » Que serait-ce alors si elles passaient au halal ?

Night Orient, premier servi

La première à recevoir la certification halal de la Beci est la société belge Night Orient, qui commercialise du même nom du mousseux sans alcool, vendu en grandes surfaces en France et en Belgique notamment.

« Ce produit a besoin d'être certifié pour pouvoir être exporté », nous affirme la responsable export de la Beci. « À Dubaï, on leur a demandé une certification halal reconnue », « ils en ont donc absolument besoin pour élargir leur marché ».

Des hôtels halalisés ?

L'idée peut paraître saugrenue, mais elle est soutenue par nombre d'hôtels, à en croire la Beci, qui envisage de certifier « quelques chambres d'hôtels (…) pour pouvoir accueillir agréablement des personne venues de pays musulmans pour des voyages d'affaires ou des soins médicaux par exemple ». Les chambres ainsi certifiées seront zéro alcool, zéro chaînes X et Coran à volonté. Une première dans toute l'Europe.

Côté France

Le groupe AFNOR (Association française de normalisation), habilitée à délivrer les normes NF et ISO, planche depuis 2008 sur le halal. « Nous en sommes encore au stade de réflexion », nous confie M. Fall, de la cellule Norminfo au sein du groupe.

Décembre 2009, l'AFNOR édite un communiqué interne où le CEN (Comité européen de normalisation) « interroge ses membres quant à l'opportunité du développement d'une norme européenne sur les produits halals », après que l'Autriche a lancé sa norme halal et prévoit d'en faire une norme européenne. « Nous suivons cela de près », indique le groupe français. Nul doute que nombreux seront ceux qui suivront l'exemple belge.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu