Connectez-vous S'inscrire






Livres

Juifs et musulmans, retissons les liens !

Reçu à Saphirnews

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 29 Octobre 2015



Présentation de l'éditeur

Tueries de Toulouse en mars 2012, du Musée Juif de Bruxelles en mai 2014, de l’Hypercacher de Vincennes en janvier 2015. L’antisémitisme tue aujourd’hui, en Europe, et particulièrement en France.

La nouveauté du phénomène tient au fait qu’il n’est pas, comme cela a pu être historiquement le cas, un antisémitisme d’État, s’enracinant dans les masses et s’y mêlant au vieux fond de l’antijudaïsme populaire. Cet antisémitisme « nouveau » tend désormais à se répandre dans des milieux se réclamant de l’islam et, le cas échéant, à chercher sa justification dans le sort fait par Israël aux Palestiniens. Il s’affiche ainsi comme l’expression de l’hostilité d’une « minorité » de confession musulmane à l’endroit d’une autre « minorité », juive celle-là.

L’immense majorité des musulmans européens et français ne se reconnaît naturellement pas dans cette forme dévoyée de l’islam, ni ne tient ses concitoyens juifs pour collectivement responsables de ce qui peut se passer en Israël-Palestine. Reste que ces événements tragiques, s’ajoutant à d’anciennes tensions – sociales, communautaires, voire religieuses –, ainsi qu’à la recrudescence de vieux préjugés, ont achevé de creuser la défiance, d’alimenter une sourde animosité réciproque, et de déchirer les liens, héritage d’une histoire partagée d’immigration, qui pouvaient exister sur notre sol entre juifs et musulmans.

L’urgence, pour les juifs, pour les musulmans, mais aussi pour le pays lui-même, est aujourd’hui à retisser ces liens, à renouer le dialogue, en renonçant aux faux-semblants, aux paroles creuses, à la bonne volonté de pur affichage, et sans se voiler la face. À dire – à se dire – les choses clairement, avec franchise et dans le respect mutuel. À s’interroger ensemble, pour avancer ensemble.

Ce livre entend y contribuer, ne serait-ce que modestement. Il prolonge une rencontre organisée dans l’urgence au Palais du Luxembourg, à Paris, deux mois après les tragiques événements de janvier 2015, par « Le Pari(s) du Vivre-Ensemble ». Ses huit contributeurs viennent d’horizons divers : musulmans, juifs, ou ni l’un ni l’autre, croyants ou non. Tous ont pourtant un point commun : ils sont citoyens de ce pays, et c’est en citoyens qu’ils entendent poser et contribuer à résoudre le problème d’une coexistence désormais mise à mal, d’une coexistence pourtant attestée, avec ses hauts et ses bas bien sûr, pendant des siècles de présence juive en terre d’Islam.

L’ouvrage est publié à l’initiative d’Esther Benbassa et de Jean-Christophe Attias. Tous deux sont directeurs d’études à l’Ecole pratique des hautes études (Sorbonne, Paris), spécialistes du judaïsme, et cofondateurs, en 2006, du « Pari(s) du Vivre-Ensemble ». E. Benbassa est par ailleurs sénatrice du Val-de-Marne. E. Benbassa et J.-C. Attias avaient déjà publié, en 2006, un ouvrage collectif intitulé Juifs et musulmans : une histoire partagée, un dialogue à construire (La Découverte), couronné par le Prix Seligmann contre le racisme.

Juifs et musulmans, retissons les liens !

Les auteurs

Les six autres contributeurs de ce volume sont Mohamed Bajrafil, docteur en linguistique de l'Université Paris 7, imam d’Ivry-sur-Seine ; Mehdy Belabbas, adjoint au maire d’Ivry-sur-Seine ; Yeshaya Dalsace, rabbin ; Samia Hathroubi, directrice européenne de la Foundation For Ethnic Understanding ; Omero Marongiu-Perria, sociologue, spécialiste de l’islam en France, directeur pédagogique de l’European Center For Leadership & Entrepreneurship Education (France) ; et Joël Roman, philosophe, écrivain et éditeur.

Esther Benbassa est directrice d’études à l’École Pratique des Hautes Études (Sorbonne) où elle est titulaire de la chaire d’histoire du judaïsme moderne, et directrice du Centre Alberto-Benveniste d’études sépharades et d’histoire
socioculturelle des Juifs. Elle est par ailleurs sénatrice du Val-de-Marne.

Directeur d’études à la Section des Sciences religieuses de l’École pratique des hautes études, où il est titulaire de la chaire de pensée juive médiévale, auteur de nombreux ouvrages, Jean-Christophe Attias est l’un des meilleurs spécialistes contemporains du judaïsme.

Esther Benbassa et Jean-Christophe Attias, Juifs et musulmans, retissons les liens !, CRNS Editions, octobre 2015, 64 pages, 4 €.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu