Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Isère : jugés pour avoir cloué une tête de sanglier à une mosquée

Rédigé par | Vendredi 8 Septembre 2017



Isère : jugés pour avoir cloué une tête de sanglier à une mosquée
Deux jeunes hommes ont comparu, jeudi 7 septembre, devant le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu après avoir cloué une tête de sanglier sanguinolante sur la porte d’une salle de prière. Ils étaient poursuivis pour « provocation à la haine ou à la violence, à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur appartenance à religion déterminée ».

Au cours de l’audience, les deux individus, âgés de 20 et 23 ans ont reconnu et regretté les faits, expliquant qu’il s’agissait d’une « mauvaise blague », consécutive à une soirée trop alcoolisée.

La nuit du 21 au 22 juillet, ils avaient percuté un jeune sanglier en voiture. Puis, à l’aide de tutoriels visionnés sur Internet, ils ont dépecé et décapité l’animal. Ils ont congelé la viande puis ont choisi d’aller déposer la tête devant une mosquée.

En dépit de l’intervention de trois personnes qui ont tenté de les raisonner, ils se sont rendus devant la salle de prière de Pont-de-Beauvoisin (Isère) avec une visseuse. L’association du juste milieu (AJM), qui gère le local, a porté plainte. En 2011, le lieu avait déjà été pris pour cible avec l’incendie volontaire de volets puis en 2014, des tags racistes et injurieux avaient été accolés. Le verdict sera connu le 5 octobre.

Lire aussi :
Isère : un homme en flagrant délit de tags sur une mosquée
Isère : croix gammées et tags racistes sur une mosquée
Des calamars avec des anus de cochon : une rumeur infondée
Ces cochons halal qui mettent des musulmans en émoi
USA : des balles en cochon pour « terrasser les islamistes »
Le porc, symbole de la confrontation entre islam et christianisme
Cochon : de l'interdit alimentaire à l'emblème islamophobe





Loading














Recevez le meilleur de l'actu