Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Inde : double peine pour une famille musulmane accusée d'avoir consommé du bœuf

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Vendredi 15 Juillet 2016



Mohammad Akhlaq a été assassiné en octobre 2015 dans son village situé dans l'Uttar Pradesh, après avoir été accusé de consommer du boeuf, interdit chez les hindous.
Mohammad Akhlaq a été assassiné en octobre 2015 dans son village situé dans l'Uttar Pradesh, après avoir été accusé de consommer du boeuf, interdit chez les hindous.
La famille de Mohammad Akhlaq est désemparée. La justice indienne ne se presse pas pour traiter le cas de ce père de famille musulman, assassiné en octobre 2015 dans l’Uttar Pradesh après avoir été l’objet d'une rumeur le décrivant comme un consommateur de bœuf. Cette pratique est interdite chez les hindous et les extrémistes ne se privent pas de faire usage de la violence contre ceux qui sont accusés de tuer une vache.

Plutôt que de concentrer ses efforts pour faire condamner les auteurs du massacre, la justice pourrait… inculper la famille pour consommation de bœuf alors même qu’elle réfute formellement cette accusation qui a coûté la vie au chef de famille.

La femme de Mohammad Akhlaq, le frère et les enfants majeurs du défunt feront l’objet d’une enquête car des preuves auraient été réunies contre eux, selon un tribunal local qui a communiqué cette décision jeudi 14 juillet, rapportent plusieurs médias indiens. Une pétition soutenant les allégations contre les Akhlaq a été adressée à la justice par les villageois, une démarche visant à soutenir les 19 personnes inculpées pour meurtre.

L'Uttar Pradesh réprime sévèrement les consommateurs de bœuf. S’ils sont reconnus coupables, ils peuvent encourir jusqu’à sept ans de prison, en plus d’une forte amende. Double peine pour une famille endeuillée.

Lire aussi :
Inde : 24 auteurs du massacre de musulmans au Gujarat condamnés
Inde : les femmes incitées à faire des enfants pour contrer l'islam
« Mangeur de bœuf » : un musulman assassiné, victime d'une rumeur en Inde
Inde : la vie des vaches plus sacrée que celle de musulmans




Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu