Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Grande-Bretagne : plus de 150 mosquées ouvrent leurs portes ensemble

Rédigé par | Mercredi 1 Février 2017



Mosquée Suffa-tul-Islam de Bradford.
Mosquée Suffa-tul-Islam de Bradford.
Des milliers de Britanniques sont attendus dimanche 5 février pour la troisième édition de l’opération « Visit My Mosque ». Plus de 150 lieux de culte musulmans ont prévu d'ouvrir leurs portes et de partager thé et biscuits avec leurs riverains toutes confessions confondues, rappelant le Thé de la fraternité organisé début 2016 par le Conseil français du culte musulman (CFCM).

Le but de cette journée coordonnée par le Conseil musulman de Grande-Bretagne (MCB) est de permettre aux musulmans de rassembler leurs concitoyens désireux de mieux comprendre l'islam. L’idée est ainsi de contrecarrer les représentations médiatiques négatives s'agissant des musulmans. « Les visiteurs sont encouragés à poser les questions qu’ils peuvent avoir sur les musulmans ou la foi en islam », déclare le MCB sur son site internet.

L'apport social des mosquées en évidence

Le MCB annonce que l’accent sera mis cette année sur l’apport social des mosquées dans le paysage britannique, rappelant que ces structures sont servent leur localité « en aidant des personnes de toutes confessions grâce aux banques alimentaires, les maraudes, les nettoyages du quartier, collectes de fonds et bien plus ». Pour exemple, la Fédération des organisations musulmanes de Leicestershire a collecté 20 000 livres (17 000 €) en trois semaines pour un nouveau scanner pour l’hôpital Glenfield tandis que les fidèles de la mosquée East London a donné dix tonnes de nourriture aux sans-abris pendant Noël.

Cette troisième édition devrait avoir une saveur particulière, six mois après le Brexit et la vague de xénophobie qui a accompagné la campagne. L’attentat contre la mosquée de Québec sera évidemment encore dans les esprits. Pour Harun Khan, secrétaire général du MCB, « #VisitMyMosque est un antidote nécessaire face à l’atmosphère empoisonnée dans laquelle nous sommes ».





Loading














Recevez le meilleur de l'actu