Connectez-vous S'inscrire






Economie

Foi et marketing : la communication au service des dons

Rédigé par Pauline Compan | Mardi 29 Mars 2011

La foi est-elle un produit marketing comme les autres ? Peut-on rendre un culte plus attractif en utilisant les techniques du marketing moderne ? Le diocèse de Nancy utilise depuis deux ans une campagne d’affichage, conçue par une agence de communication, pour inciter ses fidèles à s’acquitter du « denier du culte ». Dans le même esprit, les mosquées belges n’hésitent pas à communiquer sur leurs événements à grands coups d’affiches publicitaires chic et choc. Les mosquées françaises maîtrisent-elles l’art du marketing ?



L'affiche d'appel au dons 2011 du diocèse de Nancy
L'affiche d'appel au dons 2011 du diocèse de Nancy
« Jésus Crise. Donnez, que diable ! » : en 2010, le slogan choc aura permis au diocèse de Nancy d’augmenter les dons de près de 3 % et de toucher 1 000 nouveaux donateurs.

Fort de ce succès, le diocèse remet le couvert avec une campagne 2011 vintage : couleur violette et formes psychédéliques, une croix détournée en révolver tire des bulles affichant les mots « Paix » ou encore « Amour ». Le slogan veut encourager les bonnes volontés de l’année précédente : « Ne désarmez pas, donnez. »

Le Web, portail privilégié de la communication des mosquées

Tandis que la campagne du diocèse de Nancy s’affiche en 4 x 3 sur des dizaines de panneaux publicitaires en Meurthe-et-Moselle, la communication des mosquées françaises n’en est pas là. Ce type d’initiative a coûté 80 000 € au diocèse, il est donc difficile d’imaginer les associations gérantes des mosquées françaises se tourner vers ce type d’affichage. Elles sont tout de même de plus en plus nombreuses à se doter du minimum syndical en la matière : un site Internet.

Le site trouvetamosquee.fr, recense les lieux de culte musulman en France. Il milite pour une meilleure représentation des mosquées sur Internet. « Nous ne le répéterons jamais assez, les mosquées ont tout intérêt d’être présentes sur le Web. En effet, il est indispensable de fournir des informations concernant le fonctionnement de la mosquée aux fidèles et à ceux qui désirent en savoir plus. » Ces phrases sont extraites d’un article de décembre 2010 relatif à la création du site Internet du centre culturel l’Olivier de la paix (Bagnolet, 93). Une création saluée par la rédaction du site, qui regrette tout de même qu’aucun service de don en ligne n'ait été prévu.

Car les sites des mosquées se diversifient. Certains proposent désormais une véritable connexion entre les fidèles et le lieu de culte au travers de photos, de vidéos, de la présentation des activités ou des conférences. Le site de la mosquée de Gennevilliers, géré par l’association Ennour apparaît comme un modèle du genre. Pour financer ce lieu, l’association avait déjà fait preuve d’originalité. Les personnes qui donnaient 1 000 € se voyait offrir une « part », un certificat précisant que le donneur avait participé à la construction d’une place de la mosquée, une manière de valoriser les donateurs.

Publicité pour une conférence de Salim Abou Ayoub à Bruxelles le 2 avril prochain
Publicité pour une conférence de Salim Abou Ayoub à Bruxelles le 2 avril prochain

Des initiatives originales

Deux des plus importantes mosquées de France sont même allées plus loin. La Grande Mosquée de Paris et la Grande Mosquée de Lyon proposent chacune une WebTV . Les fidèles peuvent ainsi suivre la prière du vendredi en direct et retrouver toute l’ambiance de la mosquée.

En Belgique, les mosquées déploient des moyens pour attirer du monde à leurs conférences et donc se donner plus de chances de recevoir des dons importants. Des affiches annoncent l’événement à grand renfort d’images et de textes forts. Des moyens chocs qui rappellent ceux qui sont déployés par le diocèse de Nancy.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu