Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Crash aux Comores : Yemenia Airways mise en examen

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 29 Janvier 2014



La compagnie aérienne Yemenia Airways a été mise en examen pour le crash de l'Airbus A310 qui s'était abîmé en mer au large des Comores en 2009, apprend-t-on mercredi 29 janvier. Ce drame avait coûté la vie à 152 personnes, passagers et personnel d’équipage compris. Seule une jeune fille âgée de 14 ans, Bahia Bakari, avait survécu.

La compagnie aérienne yéménite a été mise en examen le 15 novembre 2013, pour « homicide involontaire », a précisé à l'AFP une source judiciaire. Dans un communiqué daté du lundi 27 janvier et publié sur Facebook, l'Association des familles de victimes de la catastrophe aérienne (AFVCA) salue une « décision capitale dans le chemin » vers la justice.

« C'est la fin de quatre ans et demi de mépris, de blocages systématiques, de lâcheté et d'impunité de la part de la Yemenia », note avec soulagement l’AFCVA. Mais « le retard de cette décision témoigne la manifestation d’une justice à plusieurs niveaux en France », déplore l'association. Entre le crash de l’avion la nuit du 29 juin 2009, il en aura fallu du temps pour que la justice se saisisse du dossier alors qu’aussitôt après l’accident, les manquements à la sécurité des avions de la compagnie Yemenia avaient été pointés du doigt.

« La Yemenia va devoir s'expliquer, et c'est un soulagement pour nos clients, qui ne s'expliquent pas pourquoi cela n'a pas été fait depuis longtemps », s'est félicité l'avocat de l'AFVCA, Me Gérard Montigny. « Ils ont le sentiment qu'enfin la Yemenia aura à répondre de ses actes. Cela place enfin les victimes dans la même situation que celles du vol Rio-Paris d'Air France, pour lequel la mise en examen de la compagnie a été beaucoup plus rapide », a-t-il ajouté.

Une audience de plaidoirie sur les intérêts civils et les demandes de dommages des victimes de la catastrophe prévue lundi 27 janvier a été reportée au 9 septembre prochain.

Lire aussi :
Crash de la Yemenia Airways : Se battre pour ne pas oublier
Crash aérien aux Comores : la colère des familles des 152 victimes
Nassurdine Haidari : « Nous devons rester dignes dans la douleur, fermes dans nos revendications »
Marseille : l’existence politique des Comoriens, le combat des Indignés




Loading












Recevez le meilleur de l'actu