Connectez-vous S'inscrire






Religions

28e RAMF : Tariq Ramadan ne reviendra plus au Salon du Bourget

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 26 Avril 2011

Terminé le Salon du Bourget. Tariq Ramadan ne souhaite plus participer aux prochaines éditions de la Rencontre annuelle des musulmans de France (RAMF), organisée par l'Union des organisations islamiques de France (UOIF). La nouvelle a été annoncée publiquement dimanche 24 avril par l’intéressé, contrarié que le débat sur l'islam de France n'ait pas eu lieu comme il se l'imaginait.



28e RAMF : Tariq Ramadan ne reviendra plus au Salon du Bourget
Habitué à participer au Salon du Bourget chaque année, Tariq Ramadan est toujours très attendu par des milliers de musulmans. Une véritable guest-star dont la présence aux conférences lors de la 28e Rencontre annuelle des musulmans de France ont fait, une nouvelle fois, salle comble.

Désormais, l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) devra faire sans lui les années prochaines. L’intellectuel et islamologue suisse a déclaré, lors du débat sur l’islam de France dans lequel était présent le journaliste Robert Ménard, que ce sera sa dernière participation au Salon de l’UOIF.

Il n’aurait pas apprécié qu’on ne lui ait pas annoncé que le cheikh Ahmed Jaballah, directeur de l'Institut européen des sciences humaines (IESH) de Paris et membre du Conseil européen de la fatwa, ne soit finalement pas présent au débat.

« Je me réjouissais d’avoir un autre type de débat avec le cheikh Ahmed Jaballah et puis j’ai été mis devant le fait accompli d’un programme et je ne trouve pas, avec tous les problèmes que j’ai eu ces dernières années, que c’était une façon de faire », s’est-il expliqué devant le public, assurant que sa décision n’était aucunement liée à la présence de M. Ménard. Une vidéo témoigne de sa contrariété manifeste.



« J’ai depuis plusieurs années avalé des couleuvres. Maintenant, je le dis et je le dis publiquement. Insha Allah, ce sera ma dernière participation », a-t-il terminé. L’annonce publique a fait l’effet d’une bombe, bien que, en coulisses, M. Ramadan avait déjà fait part de ses réticences auprès des organisateurs. C’est l’UOIF et Gedis, qui détient le salon commercial de l'organisation, qui devraient avaler quelques couleuvres désormais.

La future absence de Tariq Ramadan n'enchantera pas les foules. Cette mauvaise nouvelle en suit une autre. Selon les premières estimations, qui nous ont été délivrées à l'issue du Salon, près de 100 000 musulmans seulement sont venus à la RAMF 2011 contre 130 000 l'an dernier. Les organisateurs devront certainement revoir leur stratégie de communication pour l'an prochain.







Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu