Connectez-vous S'inscrire






Société

11-Novembre : un voyage mémoriel à Verdun pour des jeunes du 9-3

Hommage aux soldats issus des colonies

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 10 Novembre 2015



11-Novembre : un voyage mémoriel à Verdun pour des jeunes du 9-3
Verdun est un lieu emblématique de la Grande Guerre. La bataille qui s'y déroula en 1916 a tué plus de 700 000 soldats, dont quelque 362 000 côté français.

Une trentaine de collégiens et de lycéens d’Épinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, vont s’y rendre mercredi 11 novembre, jour de l’armistice, pour commémorer le centenaire du sacrifice des soldats métropolitains et des colonies morts pour la France lors de la Première guerre mondiale, à l’initiative des associations Savoir & Éducation au Vivre Ensemble (SEVE) et Intégration musulmane spinacienne (IMS).

Décomplexer la jeunesse face à l'Histoire

Au travers de l'Armée d'Afrique, la contribution des « Indigènes » - majoritairement musulmans - a été essentielle pour la victoire de la France en 1918. « A l’heure de la montée de tensions communautaires et de la propagation de discours stigmatisant certaines franges de la population de notre pays, cette opération veut rassembler les Français dans leur diversité autour d’un événement historique commun », expliquent les associations, pour qui l’objectif du voyage est double.

« D’une part, nous voulons permettre à une partie de notre jeunesse qui peut se sentir exclue du récit national de cultiver un sentiment d’appartenance à notre nation. D’autre part, nous tenons à ce que cette appartenance ne fasse aucun doute même pour ceux qui pourraient malheureusement se sentir "plus Français que d’autres" au prétexte d’être "de souche" », poursuivent-elles.

« Il faut que nos jeunes se sentent pleinement Français, mais aussi à l’aise avec leurs identités multiples », nous indique Jamel El Hamri, président de SEVE, qui plaide pour une jeunesse « décomplexée » dans son rapport à l’Histoire de France, et encline à promouvoir une citoyenneté active.

La découverte au rendez-vous

Au programme, des visites sont prévues à l’ossuaire de Douaumont, un monument commémoratif dédié aux victimes de Verdun en 1916, au carré musulman du cimetière de Fleury, au mémorial aux soldats musulmans morts pour la France, à la Nécropole nationale Glorieux et à la citadelle souterraine.

Cette initiative n’est pas une première pour IMS. L’association avait organisé par le passé des voyages mémoriels similaires. Cette fois, des personnalités ont été invitées à y participer afin de donner une autre résonance à l’initiative, fait part Jamel El Hamri. Sont cités des membres du Conseil français du culte musulman (CFCM), des personnes de l’armée de terre comme Abdelkader Arbi, l’aumônier militaire en chef du culte musulman, et Mohamed Ali-Bouharb,, l’aumônier musulman à la gendarmerie nationale, des universitaires comme l’historien Gilles Manceron, ainsi que des élus, des enseignants et des cadres associatifs.

« Si nous allons ensemble à Verdun, c’est pour nous inspirer de la "fraternité d’armes" qui s’était tissée lors de la Première guerre mondiale pour construire une nouvelle cohésion nationale qui dépasse les particularismes actuels », signifient les organisateurs. Un voyage de découverte plein de promesses pour les jeunes.





Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu