Connectez-vous S'inscrire






Economie

Waël Hasnaoui : « Zakia certifiée par la mosquée de Lyon? Un choix de proximité »

Rédigé par Pauline Compan | Jeudi 4 Août 2011

Exit la mosquée de Paris, bonjour la mosquée de Lyon. La marque halal Zakia, filiale du groupe Panzani, a changé d’organisme de certification. L’ARGML, affiliée à la Grande Mosquée de Lyon certifie désormais tous les produits Zakia Halal, en remplacement de la SFCVH affiliée à la Grande Mosquée de Paris.



Waël Hasnaoui : « Zakia certifiée par la mosquée de Lyon? Un choix de proximité »
Le changement est important, car même si Zakia halal invoque un choix de « proximité », la SFCVH a été récemment au cœur de plusieurs scandales sur des produits halal (Herta, refus de répondre à l’enquête ASIDCOM...). C’est avec ce nouveau certificateur que la marque se lance dans les produits frais, une gamme de sandwichs halal Zakia disponibles dans les supérettes des stations d’autoroute. Mais l’ensemble des produits Zakia sont concernés. Si la marque a déjà noué de nouveaux partenariats avec des abattoirs certifiés par l’ARGML, les derniers stocks de produits, sous label SFCVH, sont toujours dans les rayons.

Waël Hasnaoui, chef de projet chez Zakia, explique les raisons de ce changement à Saphirnews.

Saphirnews : Pourquoi changer d’organisme de certification ?

Waël Hasnaoui : Zakia a beaucoup de projets d’innovation sur le secteur du halal pour les années à venir. Nous avions besoin d’un partenaire de proximité, très réactif et à même de nous accompagner dans cette aventure. Il se trouve que le siège social de Panzani [les propriétaires de Zakia, ndlr], se trouve à Lyon comme l’ARGML. Mais nous n’avons pas choisi un certificateur car il se trouve à deux stations de métro, la Grande Mosquée de Lyon est aussi une référence en matière de produits halal.

Les récents scandales qui ont touché la Grande Mosquée de Paris n’ont pas joué dans votre choix ?

W.H : Nous ne quittons pas la mosquée de Paris car ils ne sont pas bons mais pour des questions de proximité. Nous avions un accord très avancé et sécurisant avec la SFCVH.

Y-a-t-il des changements significatifs dans l’organisation de la production ?

W.H : Nous avons de nouvelles contraintes mais elles sont surtout dues à notre nouvelle gamme de frais (sandwich). On est en train de s’adapter, c’est vrai que changer de certificateur n’est pas anodin, nous avons arrêté de travailler avec certaines sources d’approvisionnements pour travailler avec des sources certifiées par l’ARGML. Certains de nos partenaires ont accepté le changement et ont eu droit à un audit pour l’organisation du processus de production. Il y a des contraintes en termes d’analyse.

Les analyses et contrôles sont-ils plus fréquents désormais ?

W.H : On en fait toujours autant. Notre accord avec la SFCVH était en avance sur les exigences, nous avions fait un vrai travail de sécurisation, notamment par la présence d’un contrôleur [la mosquée de Lyon impose un contrôleur permanent, ndlr].

Ce changement a-t-il un coût significatif pour votre société ?

W.H : Si on veut donner une garantie halal, cela a toujours un coût. Mais nos ambitions sur ce marché sont importantes





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu