Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Victime d'un acte islamophobe, la mosquée de Genlis invite les habitants au dialogue

Rédigé par Saphirnews | Lundi 16 Janvier 2017



Victime d'un acte islamophobe, la mosquée de Genlis invite les habitants au dialogue
Genlis, petite commune de 3500 habitants située dans le département de la Côte d’Or (Bourgogne), a été le théâtre d’une nouvelle profanation. Dans la matinée du vendredi 13 janvier, des têtes de porcs et des pièces de charcuterie ont été retrouvées devant le local qui doit accueillir le futur espace culturel et cultuel de l’Association socio-culturelle des musulmans de Genlis (ASCMG). Le maire de la ville a affirmé que « la haine liée à la religion n’a pas sa place dans notre commune».

Dans le but de rassurer les Genlisiens, l’association musulmane a organisé ,dimanche 15 janvier, une réunion publique. Alors que l’inauguration de la nouvelle mosquée située rue de Dijon doit se tenir courant fin 2017 ou début 2018, des rumeurs circulent à son sujet comme celle de voir apparaître un minaret. « Nous n'allons pas construire de minaret, même si nous avons le droit de le faire », a indiqué Yassine Boudebza, président de l’ASCMG.

Quant au financement de la structure, « nous sommes une association privée, nous avons donc des fonds privés, dont tous viennent de France. Je vous rassure, personne du Qatar ou de l'Arabie saoudite ne vient financer l'islam à Genlis (rires) », explique le président, cité par France Bleu.

Yassine Boudebza a aussi expliqué que tous les prêches de l’imam seront validés en amont par lui-même et qu’ils seront en français et en arabe. Il a rappelé par ailleurs sa volonté de créer des liens avec les autres religions « comme lors de la messe en mémoire du Père Hamel, en juillet dernier ».





Loading














Recevez le meilleur de l'actu