Connectez-vous S'inscrire






Religions

Un conseil théologique musulman mis sur pied par le CFCM

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 9 Mai 2016

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé, dimanche 8 mai, la création d'un conseil théologique.



Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a mis en place un conseil théologique, a-t-il annoncé dimanche 8 mai à l’issue d’une réunion fondatrice à Paris.

Au travers de cette structure, fortement souhaitée après les attentats de 2015, le CFCM s’est donné pour objectif d’« engager la réflexion et l’effort intellectuel (ijtihad) sur la "contextualisation" de la pratique religieuse en France » et ainsi de « contribuer à l’effort de la réforme qui a toujours été porté par les savants musulmans ».

Le conseil théologique, qui reflète « la diversité de l’islam de France », est composé de 22 personnalités, savants, théologiens et imams, précise à Saphirnews Anouar Kbibech, président du CFCM. Ils ont été désignés par les fédérations et les grandes mosquées membres de l’instance mais également par l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). Le conseil théologique, qui se réunira deux fois par an, sauf session extraordinaire, sera « amené à s'élargir plus tard » sur décision du CFCM au-delà des fédérations, indique Anouar Kbibech.


Le conseil théologique « pourra mener des réflexions sur des sujets de société sur lesquels le CFCM est saisi » tels que la fin de vie et pourra être saisi « sur des questions globales qui concernent l’ensemble des musulmans de France et sur lesquelles il est souhaitable d’élaborer une position collégiale et commune sur le plan théologique entre les différentes composantes de l’islam en France », précise un communiqué du CFCM.

La structure religieuse se veut aussi être un outil de prévention de la radicalisation, au centre des discussions menées lors de la deuxième instance de dialogue en mars dernier. Il entand élaborer « un "contre-discours" basé sur un argumentaire théologique solide, en réponse aux "discours" véhiculés par certains et qui circulent sur les réseaux sociaux, notamment auprès des jeunes ». Son existence côtoiera celle du Conseil théologique musulman de France (CTMF), créé en mai 2015.

Lire aussi :
À l’instance de dialogue avec l’islam, État et musulmans s’engagent contre la radicalisation
La prévention de la radicalisation au programme de l’instance de dialogue avec l’islam
Ramadan 2016 : le Conseil théologique musulman de France (CTMF) tranche sur les dates
Le Conseil théologique musulman de France, entre réalités et défis




Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu