Connectez-vous S'inscrire






Religions

Strasbourg se dote d'une nouvelle mosquée pour le Ramadan

Rédigé par Mérième Alaoui | Mercredi 3 Juin 2015



La mosquée du quartier de Robertsau, à Strasbourg, est inaugurée le 4 juin.
La mosquée du quartier de Robertsau, à Strasbourg, est inaugurée le 4 juin.
La mosquée est située symboliquement à mi-chemin entre l’église catholique et la paroisse protestante de la Cité de l’Ill. Une façon de poursuivre les échanges et le dialogue interreligieux qui a toujours été à l’œuvre à Strasbourg.

Le lieu de culte musulman était très attendu depuis la pose de la première pierre en mars 2012 puis du dôme en novembre de la même année. Trois ans plus tard, le 4 juin 2015, la mosquée du quartier européen de Robertsau sera inaugurée, quelques jours avant le mois du Ramadan. « En réalité, cela fait 20 ans qu’on attendait notre propre mosquée de centre -ville. C'est chose faite aujourd'hui », se réjouit Chaïb Choukri, président de l’Association Cultuelle des Deux Rives (ACDR) qui gère la mosquée et aumônier de la prison de Strasbourg.

Au plus près des institutions européennes situées au centre-ville, les musulmans du quartier de Robertsau pourront enfin accomplir leurs prières collectives dans un bâtiment officiel. Mais le lieu de culte attire également les nombreux musulmans venus du monde entier, de passage dans la ville. « Notre population est très cosmopolite. Il y a tous les attachés parlementaires et salariés musulmans du Parlement européen, les nombreux étudiants de la cité universitaire et ceux qui suivent les formations de l'ENA (une antenne de la grande école est installée à Strasbourg, ndlr) », poursuit Chaib Choukri.

La mosquée est composée de deux salles de prière qui peuvent accueillir 500 fidèles au total. La salle des femmes est située en mezzanine « pour qu’elles aient également une vue sur la salle principale et l'imam », précise le président. Le lieu de culte est également composé de bureaux, le tout sur une surface de 400 m², dans un terrain de 1 137 m² attribué par la municipalité par le biais d’un bail emphytéotique.

L’espace culturel en 2016

Un espace culturel vient s’ajouter aux salles de prière. Situé dans un bâtiment indépendant, il est relié à la mosquée grâce à une passerelle. « Un lieu d’échanges et de rencontres où tout le monde est bienvenu, musulmans ou pas », précise-t-on. Doté d’une bibliothèque, l’espace accueillera enfants et visiteurs pour des conférences et des ateliers divers. « Le programme s’ouvrira avec un atelier de poterie à l’attention des enfants et des parents qui le souhaitent. Une façon symbolique de montrer l’importance de la transmission aux plus jeunes », ajoute l'aumônier. L’espace culturel, toujours en travaux, sera inauguré en 2016.

L’esthétique de l’ensemble de la mosquée, signée par l’atelier strasbourgeois ODM, est conçue comme un lieu fonctionnel, moderne et respectant l'environnement de la cité. Le montant global des travaux est de 1,5 M d'euros. La ville de Strasbourg a versé une subvention à hauteur de 10 % du montant TTC des travaux. Le Maroc et le Koweït ont également participé au financement. Les deux pays seront d’ailleurs représentés le jour de l'inauguration.

Celle-ci, tant attendue le 4 juin, aura lieu en présence de Mohammed Moussaoui, président de l’Union des mosquées de France (UMF). L’archevêque de Strasbourg, le grand rabbin du Bas-Rhin, le président de l’Union bouddhiste de France et le président de l’Union des Églises protestantes d’Alsace et de Lorraine participeront également à l’événement. Leur présence, aux côtés des pouvoirs publics, se veut hautement symbolique. C’est Roland Ries, maire de Strasbourg, qui dévoilera la plaque inaugurale. Un moment annoncé comme festif et émouvant, qui rassemblera les musulmans du centre-ville et même au-delà, dans le lieu qui sera central lors des jours de jeûne à venir.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu