Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Ramadan sans bruit ? Le maire de Lorette ne regrette pas ses panneaux

Rédigé par Samba Doucouré | Mardi 7 Juin 2016



« Messieurs les journalistes, j’ai bien eu vos appels. Les deux messages que j’ai mis en ligne sur nos journaux lumineux ne sont que de simples rappels de la loi à l’attention de notre population. Il n’y a pas de quoi faire une tempête dans un verre d’eau dans la presse ». C’est le message que plusieurs journalistes ont reçu par sms cette semaine après avoir tenté de joindre Gérard Tardy, maire de Lorette dans la Loire.

La municipalité de cette petite commune de 4 500 habitants est brocardée sur les réseaux sociaux après la diffusion, le week-end du 4 et 5 juin, de messages concernant le Ramadan sur les panneaux lumineux de la ville. « Le Ramadan doit se vivre sans bruit » et « La République se vit à visage découvert », pouvait-on y lire.

Les citoyens musulmans feraient-ils trop de boucan pendant Ramadan ? Omar Belbouab, président du Conseil théologique musulman de Loire, a fait part de son incompréhension dans les colonnes de L’Obs : « Je ne comprends absolument pas les propos tenus par la municipalité. Il n’y a jamais eu le moindre débordement à Lorette. Cette manœuvre n’est ni plus ni moins qu’une provocation de la part du maire Debout la France, Gérard Tardy. »

Le maire de Lorette, en place depuis 1989, n’en est pas à sa première polémique avec les musulmans. En 2003, il avait estimé que « les enfants de souche musulmane » étaient trop nombreux à profiter du centre social de la ville. Plus récemment, d’après le témoignage d’un Lorettois, lors d’un spectacle scolaire qui se déroulait à la mairie en début d’année, Gérard Tardy aurait demandé à la police de refouler toutes les mères voilées. Une demande sans fondement légal, signe que la présence musulmane n'est pas la mieux accueillie dans la commune.

Lire aussi :
Ramadan : une fatwa autorise les candidats au bac à rompre le jeûne
Ramadan : un lycéen poursuivi par Juppé pour un faux tweet
Ramadan 2016 : les messages des chefs d'Etat (sauf Hollande) aux musulmans





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu