Connectez-vous S'inscrire






Ramadan

Ramadan : « Il faudra respecter la décision du CFCM »

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 23 Juin 2014



Mohammed Moussaoui appelle à respecter la décision que prendra le CFCM lors du Ramadan 2014. Photo © Présidence de la République
Mohammed Moussaoui appelle à respecter la décision que prendra le CFCM lors du Ramadan 2014. Photo © Présidence de la République
Mohammed Moussaoui, désormais président de l’Union des mosquées de France (UMF), a âprement défendu en 2013 le calcul astronomique pour déterminer le mois du Ramadan.

Qu'en est-il aujourd'hui ? Interrogé par Saphirnews lors du lancement de l’UMF, Mohammed Moussaoui se positionne toujours autant en faveur des calculs, estimant que c’est le meilleur choix que devraient adopter les musulmans de France.

Le volte-face du Conseil français du culte musulman (CFCM) dont il est le président d’honneur, il ne l’avait pas soutenu, jeûnant le 9 et non le 10 juillet 2013 comme il avait été décidé la veille par son instance. « Nous avons travaillé pendant des années pour aboutir à la décision » du 9 mai 2013 et le revirement lui a donné le sentiment d'avoir « travaillé pour rien ».

Le respect de l’institution avant tout

Cependant, il appelle ces derniers à « respecter la décision du CFCM », qui fixera le mois du Ramadan lors de la Nuit du doute le 27 juin. Il est plus dangereux à ses yeux de discréditer l'instance que de renoncer pendant un temps aux calculs. « Je préfère un CFCM malade que rien. (...) Le CFCM est un acquis qu'il ne faut pas dilapider », juge-t-il.

Ne souhaitant pas fragiliser davantage cette institution, il s’est refusé, nous dit-il, de défendre l'avis des calculs, quand bien même il est fondé, par le biais de l’UMF, qui revendique plus de 500 mosquées, afin de « servir l'unité ». « La décision du CFCM sera la nôtre (de l’UMF, ndlr) quelle que soit la décision qu'elle prend et malgré les critiques qu'on peut en faire », conclut M. Moussaoui.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu