Connectez-vous
Islam | Musulman | Toute l’actu sur Saphirnews.com
Facebook
Twitter
Google+
Dailymotion
YouTube
Rss





Société

Ramadan 2012 : les jeûneurs, pour la plupart, restent en France

Rédigé par Maria Magassa-Konaté | Lundi 16 Juillet 2012

Chaleur suffocante, voyage éreintant... : partir en vacances en été, de surcroît dans son pays d’origine, est réjouissant mais aussi fatiguant. Alors, on réfléchit à deux fois avant d’y passer le Ramadan. Cette année 2012, d’après notre sondage exclusif Saphirnews, la grande majorité des musulmans pratiquants a décidé de rester en France bien que le Ramadan, dont le coup d’envoi sera donné le 20 juillet, aura lieu en plein milieu des vacances estivales.



Ramadan 2012 : les jeûneurs, pour la plupart, restent en France
Les musulmans pratiquants vont-ils plutôt passer le Ramadan 2012 en France ou à l'étranger pendant les vacances ? D'après notre sondage, ce sera plus dans l'Hexagone.

1 054 personnes ont participé au sondage réalisé en ligne par Saphirnews.com du 18 juin au 15 juillet 2012. Résultat : 63,8 % disent ne pas avoir l'intention de partir en vacances à l'étranger. Malgré le fait que le Ramadan tombe en été, beaucoup préfèrent rester en France.

Seuls 28,4 % vont passer une partie ou tout le mois du jeûne à l'étranger. 7,9 % ne savent pas encore.

Avez-vous l'intention de partir en vacances à l'étranger pendant le Ramadan ?
Avez-vous l'intention de partir en vacances à l'étranger pendant le Ramadan ?

La France, pour le côté familial

Parmi les musulmans qui vont rester jeûner en France, une large majorité (20,4 %) a l'intention de prendre ses vacances à une autre période : soit avant, soit après le mois du Ramadan.

La plus grosse majorité de ceux qui restent en France dit ne pas partir pour d'autres raisons (21,3 %). Elles englobent sûrement les raisons personnelles.
D'ailleurs, lors la dernière enquête du cabinet spécialisé d’études marketing Solis, « la grande majorité des sondés ont expliqué vouloir passer le Ramadan en France pour rester dans un cercle familial restreint car c'est une fête qui reste familiale », nous apprend Abbas Bendali, le directeur de Solis.
Dans l'étude de Solis, 72 % des Maghrébins sondés (qui représentent près de 70 % de la population musulmane hexagonale) disent avoir effectué le mois du Ramadan 2011 en France qui avait déjà lieu en période de vacances estivales du 1er au 29 août.

D'autres renoncent ou décalent leur voyage au « bled » car, en état de jeûne, ils estiment ne pas pouvoir profiter pleinement de leurs vacances.

« Les personnes craignent aussi les grosses chaleur du Maghreb », ajoute M. Bendali. Dans notre sondage Saphirnews.com, 6,6 % des personnes déclarent de pas partir en vacances à l'étranger pour des raisons climatiques.
Cependant, les musulmans qui restent en France n'échapperont pas pour autant à un jeûne difficile car, cette année, ils devront passer plus de 17 heures sans manger ni boire au début du Ramadan.

Les sondés restants (15,4 %) indiquent ne pas partir pour des raisons professionnelles.
Pour quelle raison ne partez-vous pas en vacances pendant le Ramadan ?
Pour quelle raison ne partez-vous pas en vacances pendant le Ramadan ?

Le « bled », pour l'Aïd

Ceux, peu nombreux, qui ont décidé de passer le Ramadan en vacances à l'étranger vont le faire majoritairement la dernière partie du mois en y fêtant l'Aïd al-Fitr (13,9 %). C'est l'occasion pour eux de profiter d'une fête célébrée en grande pompe dans les pays musulmans d'où ils peuvent être originaires.
A l'opposé, seuls 3,4 % comptent faire le Ramadan la première partie du mois à l'étranger.

Et pas moins de 11,1 % déclarent aller passer la totalité du mois béni en vacances hors de France. Certains pourront baigner dans l'ambiance festive du Ramadan de leur pays d'origine quand d'autres profiteront de celle, plus pieuse, de La Mecque, où chaque année, un bon nombre de fidèles choisissent de faire le petit pèlerinage ('umra) pendant le Ramadan.
A quelle période du Ramadan, partez-vous à l'étranger ?
A quelle période du Ramadan, partez-vous à l'étranger ?

Reste que pour tous, en France ou à l'étranger, les dépenses liées au Ramadan risquent d'être très élevées comme bien souvent durant cette période.
Dans l'Hexagone, les ménages musulmans devraient débourser 350 millions d'euros pendant le mois du jeûne 2012, selon Solis.




Maria Magassa-Konaté


Société | Religions | Economie | Monde | Culture & Médias | Votre revue de presse | Politique




Loading


Inscription à la newsletter





L'actu vue par Yace