Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Rachid Abou Houdeyfa, imam de Brest, menacé par l’Etat islamique

Rédigé par Saphirnews | Mardi 23 Août 2016



Le magazine en ligne de l’Etat islamique, Dar al-Islam, appelle à l’assassinat de Rachid Abou Houdeyfa. Après Tareq Oubrou, imam de Bordeaux, c’est au tour de l’imam de Brest d’être dans le collimateur de l’organisation terroriste. « Daesh » condamne à mort le religieux pour « apostasie ». L’Etat islamique lui reproche d’avoir, dans un prêche publié sur Facebook, appelé à « participer à la démocratie » française en « allant voter ».

Rachid Abou Houdeyfa avait effectivement encouragé ses fidèles à reconnaitre ce que leur avait « apporté la France » et à voter s’ils n’étaient pas heureux de leur situation. L’imam de Brest, très suivi sur les réseaux sociaux, avait été critiqué par le président François Hollande pour des propos controversés sur les méfaits de la musique.

Lire aussi :
Menacé de mort par Daesh, Tareq Oubrou ne veut « pas céder à la peur »
Abou Houdeyfa : agent de décérébration de la communauté musulmane ?
Brest : mosquée et domicile d'Abou Houdeyfa perquisitionnés

Et aussi :
Présidentielles américaines 2016 : pour qui votent les musulmans ?
Saba Ahmed, celle qui veut convaincre les musulmans de voter pour Trump
Ces musulmans qui usent de la religion pour (dé)légitimer le vote
Régionales : l’UOIF appelle les musulmans au vote et Régionales : des mosquées du Rhône-Alpes appellent au vote
Pourquoi les « musulmans de gauche » ne sont pas acquis à la gauche
Présidentielle : « un milion de Français arabo-musulmans » ont voté FN au premier tour
Municipales : le vote musulman, la conquête par l'abstention pour l’UMP





Loading













Recevez le meilleur de l'actu