Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Quand Donald Trump confond les musulmans avec les sikhs

Rédigé par Saphirnews | Vendredi 21 Octobre 2016



Quand Donald Trump confond les musulmans avec les sikhs
Gurinder Singh Khalsa, un sikh originaire de l’Indiana, dans l’est des Etats-Unis, a eu la mauvaise surprise de découvrir dans un mail qu’il était devenu musulman et supporter de Donald Trump. Il s’agit d’une des dernières rocambolesques frasques du candidat républicain - et de son équipe - à la présidentielle américaine.

Un mail de campagne montrant les groupes de population soutenant la candidature de Donald Trump a circulé sur le Net. Les musulmans, dont la majorité affirme pourtant leur opposition au candidat républicain,, y sont représentés à travers un homme portant le turban.

La où l’erreur devient cocasse, c’est que le sikh en question est Singh Khalsa, le fondateur du Comité sikh d’action politique, une organisation non-partisane qui entend, entre autres, faire connaître la culture sikhe aux Américains et ainsi leur permettre de faire la différence avec d’autres religions. Il déclare que personne ne lui a demandé son autorisation pour utiliser son image. « Je ne suis pas musulman et je ne soutiens pas Trump », a réagi la victime, qui se dit « choqué et perturbé » par l’ignorance du milliardaire excentrique : « Il ne connaît même pas la différence entre les musulmans et les sikhs et ça c’est le plus dérangeant. »

L’équipe de campagne de Donald Trump dans l’Indiana a exprimé ses « regrets » et expliqué qu’elle « est en train de chercher un moyen de réparer cette erreur ».

Lire aussi :
Islamophobie : 2015, la pire des années depuis 2001 aux Etats-Unis
Des hindous islamophobes célèbrent l'anniversaire de Donald Trump (vidéo)
USA : contre Trump, la mobilisation électorale des musulmans se renforce
Saba Ahmed, celle qui veut convaincre les musulmans de voter pour Trump





Loading











Recevez le meilleur de l'actu