Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Projet d’attentat contre une mosquée : le militaire en liberté

Rédigé par La Rédaction | Vendredi 11 Avril 2014



Le militaire de 23 ans qui avait projeté de commettre un attentat le jour de l'Aïd-al-Fitr 2013 sur la mosquée des Minguettes, à Vénissieux, dans la banlieue de Lyon est libre. Il a obtenu, jeudi 10 avril, sa remise en liberté, a annoncé à l'AFP son avocat, Me Xavier Nogueras.

Son client avait curieusement été relaxé en mars dernier alors même qu’il avait avoué les faits. Mais l’homme était toujours incarcéré dans le cadre d’une autre affaire dans laquelle il avait également pris pour cible la communauté musulmane. Les faits remontent à août 2012 lorsqu’il avait jeté un cocktail molotov sur la mosquée de Libourne (Gironde). Il avait avoué cet acte après son arrestation, la veille de l’attentat qu’il projetait à Vénissieux.

Selon son avocat, le tribunal a estimé qu'il n'y avait pas de risque de réitération de l'infraction et que son client présentait des garanties de représentation suffisantes mais la décision judiciaire étonne autant qu'elle peut indigner.

Ce sergent de l'armée de l'air, qui n'a toujours pas été révoqué, comparaîtra le 20 juin devant le tribunal correctionnel pour « dégradation d'un lieu de culte en relation avec une entreprise terroriste » dans l’affaire du cocktail molotov.

Lire aussi :
Projet d’attentat contre une mosquée : un non-lieu confirmé
Un cocktail molotov jeté contre la mosquée de Libourne
Projet d'attentat contre une mosquée : les musulmans réclament protection
Projet d’attentat contre une mosquée : manifestation à Vénissieux




Loading














Recevez le meilleur de l'actu