Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Présidentielle 2017 : Juppé refuse d’être l’alternative à Fillon

Rédigé par | Lundi 6 Mars 2017



Présidentielle 2017 : Juppé refuse d’être l’alternative à Fillon
« Pour moi, il est trop tard. » C’est en ces termes qu’Alain Juppé a fermé toute idée d’une candidature à la présidentielle comme alternative à celle de François Fillon, qui se maintient dans la course à l’Elysée malgré les déboires judiciaires auxquels il fait face.

« A mes yeux, la condition sine qua non du succès c'est le rassemblement de la droite et du centre. Je n'ai pas réussi pendant la primaire. Aujourd'hui, ce rassemblement est devenu plus difficile encore », a déclaré l’ex-candidat à la primaire, qui s’est exprimé depuis Bordeaux lundi 6 mars. « C'est pourquoi je confirme une bonne fois pour toute que je ne suis pas candidat à la présidence de la République. »

Alain Juppé, dont la parole était très attendue, déplore un « gâchis » et « l'obstination » de François Fillon qui mène assurément la droite à la dérive. Cette décision intervient à dix jours de la date limite pour le dépôt des parrainages pour participer à la présidentielle le 17 mars.

Lire aussi :
Fillon contre tous : « Personne ne peut m’empêcher d’être candidat »
Mis en examen, François Fillon maintient sa candidature envers et contre tout
Fillon Gate : ces révélations qui font vaciller François Fillon
François Fillon à la rencontre des musulmans à La Réunion
Islam, laïcité, famille, diplomatie... Ce qu'il faut retenir du programme de François Fillon


Rédactrice en chef de Saphirnews En savoir plus sur cet auteur



Loading














Recevez le meilleur de l'actu