Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mosquée de Marseille: l'annulation du permis de construire réclamée

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 20 Octobre 2011



Le rapporteur public a demandé l'annulation du permis de construire de la grande mosquée de Marseille, jeudi 20 octobre, devant le tribunal administratif.

Celui-ci examinait des recours de riverains de Saint-Louis, l'ancien quartier des abattoirs où l’édifice religieux doit voir le jour. Les modalités de stationnement prévues pour la mosquée suscitent des interrogations des habitants du quartier.

Le rapporteur a certes reconnu qu'un parking de 450 places, que la communauté urbaine projette de construire dans un quartier voisin, pouvait répondre aux besoins de la mosquée contrairement à l'avis des requérants. Cependant, il a estimé qu'il n'existait « aucune forme d'engagement ferme et définitif » du conseil communautaire à le construire.

Il s'agit d'un nouveau revers pour la future mosquée dont l'avenir est en suspens depuis la pose de la première pierre en grande pompe en mai 2010. Les incertitudes quant au financement du projet grandissent également au sein de la communauté musulmane.

Pour éviter un nouveau retard dans l'avancée du projet, l'avocate de l'association musulmane a fait valoir un courrier du président de la communauté urbaine (PS) Eugène Caselli, confirmant que la collectivité procèderait aux études et à la réalisation du parking, ainsi qu'à l'amélioration de la desserte par les transports en commun. Le verdict sera rendu d’ici au début du mois de novembre.

Lire aussi :
La Mosquée de Marseille n'a pas réuni les 22 millions d'euros
Grande Mosquée de Marseille : un contre-projet algérien fait son apparition
La Grande Mosquée de Marseille voit sa première pierre posée
Marseille : Jean-Claude Gaudin remet le permis de construire à la Grande Mosquée




Loading












Recevez le meilleur de l'actu