Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Mariage gay : Hollande rassure les maires, les LGBT en colère

Rédigé par La Rédaction | Mercredi 21 Novembre 2012



Reculade pour François Hollande ? Alors que le mariage pour tous est une promesse de campagne du président de la République, ce dernier a surpris en reconnaissant la « liberté de conscience » des maires, mardi 20 novembre, à l'occasion du congrès des maires. Une manière pour lui de les rassurer, à l'heure où des centaines d'entre eux ont fait savoir qu'ils sont prêts à ne pas célébrer d'union homosexuelles si le projet de loi est définitivement adopté.

« Ces représentants de l'Etat » doivent faire appliquer la loi mais « les possibilités de délégations (d'un maire à ses adjoints) existent et peuvent être élargies », a-t-il précisé. En clair, les maires pourront se décharger sur leurs adjoints si un couple homosexuel souhaite se marier. Une réponse à la pétition signée par plus 1500 élus qui demande d’inclure à cette loi une clause de conscience pour s'affranchir de l'obligation de marier les couples du même sexe.

Chez les partisans du mariage pour tous, ces propos on eu l’effet d’une bombe. C’est « une expression inattendue », a réagi Nicolas Gougain, porte-parole de l'Inter-LGBT (association lesbienne, gay, bi et trans). « Je ne comprends pas comment on pourrait justifier qu'une loi ne s'applique pas de la même manière partout sur le territoire de la République », a-t-il surenchéri. Noël Mamère (EELV), premier maire en France à avoir célébré symboliquement un mariage entre deux hommes, est encore plus virulent et compare cette déclaration à une « capitulation ». « C'est un recul, une soumission, une esquive », juge-t-il.

La droite, bien que non partisane de ce projet de loi, n’est également pas tendre avec le chef de l’Etat. Laurent Wauquiez l'a ainsi accusé d'avoir « acheté le silence des maires » quand Jean-François Copé, nouvellement élu président de l’UMP, estime que François Hollande est « très mal à l'aise avec ce projet. »

Le projet de loi fait débat dans la société française mais verra sûrement le jour. Ainsi, au lendemain des propos tenus par le chef de l’Etat, la garde des Sceaux Christiane Taubira, a affirmé que la célébration du mariage pour tous sera assuré « dans chaque commune de France au nom de l'égalité des droits ». Najat Vallaud-Belkacem, la porte-parole du gouvernement a souligné la « détermination pleine et entière » de François Hollande à faire appliquer la loi en France.

Lire aussi :
100 000 personnes dans les rues contre le mariage gay
Mariage homosexuel : plus de 1500 élus taclent Hollande
Le mariage homosexuel s’oppose à la « loi universelle » pour l’UOIF
Le projet de loi du mariage homosexuel adopté en Conseil des ministres
Le mariage homosexuel arrive en France




Loading












Recevez le meilleur de l'actu