Connectez-vous S'inscrire






Religions

Les organisations musulmanes de France à l’unisson contre l’Etat (non) islamique

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Mardi 16 Septembre 2014



Les organisations musulmanes de France à l’unisson contre l’Etat (non) islamique
Les organisations musulmanes de France ont très tôt condamné les exactions de l’Etat islamique en Irak et en Syrie. C’est désormais toutes ensemble que les fédérations ont choisi d’exprimer leur rejet unanime et sans équivoque de l’organisation terroriste qu’ils choisissent encore d'appeler « Daesh », le terme arabe employé pour désigner l'EIIL. Un vocable que préfèrent désormais utiliser les autorités françaises et qui permet de mieux éviter le jeu des amalgames avec l'islam.

Les membres du Conseil français du culte musulman (CFCM), dont trois Grandes Mosquées (Lyon, Evry-Courcouronnes et Saint-Denis de l’île de la Réunion) ainsi que l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) et l’Union des mosquées de France (UMF) ont lancé un appel (texte entier ici), lundi 15 septembre au soir, condamnant les persécutions de toutes les communautés religieuses et ethniques tout comme les meurtres d'humanitaires et de journalistes présents sur le terrain.

Un stop à l'usurpation d'identité

« Nous considérons que cette organisation, en dépit de son appellation usurpée, n’a rien ni d’Etat ni d’islamique. Ses actions criminelles et barbares, (…) d’une cruauté et d’une violence insoutenables, sont en totale contradiction avec les principes élémentaires de la religion musulmane », écrivent-elles, saluant la position des autorités chrétiennes « qui, tout en condamnant les exactions perpétrées contre les chrétiens d’Irak et de Syrie, refusent toute instrumentalisation de cette tragédie et soulignent que les musulmans sont également victimes de cette organisation terroriste ».

Les organisations, qui s’inquiètent des départs d’Européens pour un supposé « jihad » en Irak et en Syrie, ont tenu à réitérer leur appel « aux jeunes musulmans de France qui seraient tentés d’aller combattre aux côtés de ces terroristes de prendre conscience de l’ampleur de la gravité des crimes dont ils pourraient se rendre complices, ainsi que de la lourde responsabilité, devant Dieu et devant l’humanité, d’une telle complicité ».

Une enquête internationale réclamée contre Daesh

Elles appellent par ailleurs la communauté internationale « à diligenter une enquête afin que soient déterminées les responsabilités des soutiens de cette organisation terroriste ainsi que l’origine de ses moyens ».

Cet appel des musulmans de France intervient une semaine après le rassemblement à la Grande Mosquée de Paris qui a réuni le CFCM afin de témoigner la solidarité des musulmans à l’égard des chrétiens d’Orient persécutés.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu