Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

La CNCDH s’inquiète de l’explosion de l’islamophobie

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 21 Mars 2013



La Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNCDH) a choisi de rendre public jeudi 21 mars, Journée internationale contre le racisme, un rapport qui pointe du doigt l’explosion de la délinquance raciste et plus particulièrement des actes islamophobes.

Les actes et menaces en direction des immigrés, des personnes de couleur, des juifs et des musulmans se sont élevés à 1 539 en 2012, contre 1 256 l’année précédente, soit 23 % d’augmentation, selon la Commission Nationale Consultative des Droits de l'Homme (CNCDH) qui a recensé parmi ses actes 53 « actions » et 148 « menaces » anti-musulmanes.

« Nous sommes particulièrement préoccupés par la forte percée des actes visant les Maghrébins et, plus particulièrement, par la montée d’un profond sentiment anti-musulman. Il s’agit d’une tendance qui se confirme malheureusement d’année en année», commente Christine Lazerges, présidente de la CNCDH. Effectivement, les actes visant les musulmans ont augmenté de 30 % en 2012, après avoir déjà connu une hausse de 34 % en 2011.

Cette tendance rejoint les constats communiqués cette année à Saphirnews par le réseau européen contre le racisme (ENAR) dans son dernier rapport contre le racisme et le Collectif contre l'islmaophobie en France (CCIF).

Pour établir ce bilan, la CNCDH s’est basée sur les résultats de trois études qualitatives commandées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA), à TNS Sofres et au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences Po). Celle du CSA s’est déroulée en décembre 2012 auprès de 1 029 personnes et celle de TNS Sofres en janvier 2013 sous la forme d’entretiens semi-individuels semi-directifs avec 38 personnes. L’étude du Cevipof a permis d’analyser les résultats obtenus par le CSA sur plusieurs années.

L’ensemble de leurs conclusions ont permis de faire un constat bien morose car ils révèlent une forte augmentation de l’intolérance envers les musulmans. Seules 22 % des personnes interrogées disent avoir une opinion positive de l’islam (contre 29 % en 2011) et 55 % estiment qu’il ne faut pas faciliter l’exercice du culte musulman en France (+ 7 % par rapport à 2011).

Les résultats montrent également que les pratiques religieuses des musulmans comme le Ramadan ou le port du voile sont de moins en moins tolérées. Cette perception négative gagne même du terrain chez les diplômés du supérieur, généralement plus tolérants. Ainsi, en 2012, 58 % d’entre eux se déclarent critiques vis-à-vis de telles pratiques, là où ils n’étaient que 34 % il y a trois ans. Les femmes sont également de plus en plus critiques vis-à-vis des pratiques musulmanes (59 % en 2012, contre 42 % en 2009).

Les sondeurs de ces études estiment que ce sentiment négatif vis-à-vis de l’islam a pris de l’ampleur dès 2010 avec le débat sur le voile intégral (niqab) et la polémique sur les prières de rue.

La crise identitaire, qui traverse actuellement la France, explique également en partie cette intolérance vis-à-vis des musulmans. C’est le cas plus généralement en Europe, en pleine récession, comme le démontre dans son tout dernier rapport le Réseau européen contre le racisme (ENAR).

Par ailleurs, la CNCDH indique que 69 % des personnes interrogées estiment « qu’il y a trop d’immigrés aujourd’hui en France ». Les sympathisants de gauche sont 51 % à partager cette opinion. Même 51 % des personnes de nationalité étrangère elles-mêmes sont d’accord avec cela.

Si 7 % seulement se déclarent « plutôt racistes », l’ensemble des résultats du rapport démontre qu'ils peuvent être bien plus.

Lire aussi :
Racisme : alerte à l’islamophobie en Europe, blâme à la France
Islamophobie: le « djihadisme », l’épouvantail des médias français
L’islamophobie explose en France, les violences exacerbées en 2012
Les actes islamophobes en hausse en 2012, l'UMP en cause
La crise économique exacerbe les comportements racistes
L'islamophobie en France, une réalité dénoncée par Amnesty International





Loading












Recevez le meilleur de l'actu