Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L'islam rejeté pour une majorité de Français, vive 2013 !

Rédigé par La Rédaction | Samedi 26 Janvier 2013



Quelle est l’opinion des Français sur les religions - et surtout l'islam - en ce début d’année 2013 ? C’est à cette question, entre autres, que veut répondre le baromètre Ipsos sur les « nouvelles fractures » qui traversent la société française, réalisé pour Le Monde, la Fondation Jean Jaurès, une fondation politique proche du Parti socialiste, et le Cevipof, le centre de recherches politiques de Sciences Po.

Les résultats complets de l'étude [à télécharger plus bas] ont été publiés vendredi 25 janvier. Et ceux du volet religion de l’enquête sont bien tristes pour les musulmans, qui peuvent constater qu’ils sont toujours mal aimés par une majorité de la population française.

Ainsi, près de trois Français sur quatre (74 %) pensent que la religion musulmane est « intolérante », contre respectivement 28 % pour la religion catholique et 25 % pour la religion juive. La même proportion de sondés, 74 %, jugent l’islam incompatible avec la société française. A l’inverse, la grande majorité estime que les religions catholique et juive sont compatibles avec la société française (respectivement 89 % et 75 %).

80 % pensent même que la religion musulmane cherche « à imposer son mode de fonctionnement aux autres », contre 26 et 21 % qui pensent la même chose des religions catholique et juive. En outre, 44 % des sondés considèrent qu’une partie des musulmans sont « intégristes » et 10 % pensent même que c’est le cas de la « majorité » des musulmans.

Ce sont surtout les sympathisants de l’UMP et les militants du Front national qui partagent ces idées de défiance vis-à-vis de l’islam.

De précédents sondages avaient déjà montré que l’islam pâtissait d’une très mauvaise image. Une image qui doit aussi son origine au traitement politique et médiatique général de l'islam, ces dernières années, et à l'enracinement du mythe de l'islamisation, démontré par le sociologue Raphaël Liogier.

Les étrangers aussi en prennent pour leur grade dans le baromètre d’Ipsos. Ainsi, 70 % des Français se sentent proches de l’idée selon laquelle « il y a trop d’étrangers en France ». 67 % d’entre eux pensent même qu'« on ne se sent plus chez soi comme avant ».

Reste à préciser que le sondage a été effectué auprès d'un échantillon de 1 016 sondés. Mais les conclusions sont vite tirées. « On savait l’opinion publique française pessimiste et inquiète depuis longtemps. On la découvrait à chaque enquête annuelle de plus en plus défiante. On la mesure maintenant dans le repli, la crispation identitaire et un rejet profond de l’Islam », commente Ipsos.

Ce tableau de la France est loin de rassurer les musulmans, après une année 2012 marquée par la montée de l'islamophobie. Les résultats de ce sondage ont été rendus publics au moment où l’Union des organisations islamiques de France (UOIF) prépare, le 2 février 2012 au Palais des Congrès de Paris, son colloque annuel sur « La perception de l’islam ».






Loading














Recevez le meilleur de l'actu