Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

L’ex-Femen Amina accusée de dénonciation d'un délit imaginaire

Rédigé par La Rédaction | Mardi 15 Juillet 2014



Amina Sboui après sa supposée agression.
Amina Sboui après sa supposée agression.
Amina Sboui a été placée en garde à vue, mardi 15 juillet, pour « dénonciation d'un délit imaginaire » après avoir affirmé avoir été agressée par des « islamistes » et déposé plainte dans ce sens, lundi 7 juillet.

L’ancienne Femen tunisienne avait d’abord été convoquée au département d’investigation judiciaire (DIJ) de la brigade des réseaux ferrés (BRF) avant d’être finalement placée sous le régime de la garde à vue, précise 20 Minutes.

« Les policiers semblent avoir des doutes sur la scène qu'elle a décrite car celle-ci n'a pas été filmée », a commenté Me Martin Pradel, l’avocat d’Amina. « Je suis sidéré. Si je comprends bien les policiers, ils pensent que l'agression n'a pas eu lieu car elle n'a pas été filmée. Manifestement ils prêchent le faux pour avoir le vrai car ils ont des soupçons », s’est également offusqué l’avocat.

Les bandes de vidéosurveillance de la Place Clichy à Paris n’ont effectivement pas corroboré les déclarations de sa cliente. Pourtant, c’est là que la lycéenne dit avoir été agressée par cinq hommes qu’elle qualifie de « salafistes », qui lui auraient rasé les sourcils et donné deux coups de rasoir dans les cheveux.

En garde à vue, Amina Sboui a fort à faire pour faire croire en la véracité de son histoire rocambolesque. Le délit de dénonciation imaginaire est susceptible d'être puni de six mois d'emprisonnement et de 7 500 euros d'amende

Lire aussi :
L’ex-Femen Amina, rasée, crie à l’agression de « salafistes »
Nues pour dénoncer « l’oppression » des femmes arabes
Amina claque la porte des Femen
Tunisie : la Femen Amina pose seins nus pour une « vraie démocratie »
Tunisie : fausses rumeurs sur le sort d’Amina la Femen
Tunisie : Amina la Femen retrouve la liberté
Amina condamne l’action des Femen devant la mosquée de Paris (vidéo)





Loading












Recevez le meilleur de l'actu