Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Justice pour Adama Traoré : des stars du hip-hop et du rap mobilisés

Rédigé par | Vendredi 3 Février 2017



Le rappeur Sofiane sur la scène de la Cigale pour le concert Justice pour Adama.
Le rappeur Sofiane sur la scène de la Cigale pour le concert Justice pour Adama.
Le jeune homme qui a succombé à son interpellation par des gendarmes à Persan (Oise) ne souffrait d’aucune pathologie connue. C’est ce que conclut une expertise réalisée à partir d’antécédents médicaux, rapporte vendredi 3 février Le Parisien. Dans le dossier médical d’Adama Traoré constitué chez son médecin généraliste ainsi que l’historique de ses séjours hospitalier, les experts n’ont pas trouvé la moindre trace de maladie chronique. L’hypothèse d’une maladie du muscle cardiaque évoquée précédemment n’est pour l’instant pas conclusive.

Une information judiciaire est actuellement instruite à Paris. Les investigations avaient débutées au tribunal de Pontoise mais les nombreux manquements opérés par le procureur Yves Jannier ont mené au dépaysement de l’enquête à la demande de la famille. Il avait dans un premier temps annoncé à la presse qu’Adama Traoré souffrait d’une « infection très grave ». Un constat déjugé par les deux rapports d’autopsie dont l’un évoquait des « lésions d’allure infectieuses » et l’autre « l’absence de point d’appel infectieux sévère ». Les autopsies concluent toutes les deux en revanche que la mort du jeune homme est due à un « syndrome asphyxique ».

Salle comble au concert Justice pour Adama

Dans l'attente que justice puisse être rendue, le comité de soutien à la famille Traoré a organisé, jeudi 2 février, un concert de rap à la Cigale, à Paris. Plusieurs pointures de la scène française ont participé au show. Parmi elles, Kery James, Youssoupha, Médine, Mac Tyer et le groupe Arsenik.

Les jeunes rappeurs tendance Dosseh, Tito Prince et Sofiane sont aussi venus apporter leur fraîcheur. Ce sont 1 200 personnes qui se sont déplacées pour apporter leur soutien à la famille. La totalité des bénéfices de la soirée - 25 € par place - vont servir à la création d’une association qui « permettra à tous d'avoir accès au droit et à la justice », a fait savoir Assa Traoré, la sœur d’Adama.

Lire aussi :
Mort d’Adama Traoré : ses frères lourdement condamnés
Manifestation pour Adama Traoré : paroles de manifestants
Mort d'Adama Traoré : l'affaire dépaysée à Paris




Loading














Recevez le meilleur de l'actu