Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Justice : Coran brulé, relaxe prononcée

Rédigé par La Rédaction | Lundi 9 Mai 2011



« Caliméro » voulait « s'amuser » et le tribunal l'a cru. Le parquet de Strasbourg a prononcé la relaxe en faveur de l’homme qui a brulé le Coran, uriné dessus et posté la vidéo de son méfait sur la Toile en octobre 2010. Le procureur avait pourtant requis trois mois de prison avec sursis ainsi qu'une amende de 1000 euros pour « incitation à la haine ».

« La vidéo n'excède pas les limites de la liberté d'expression », considère désormais le tribunal correctionnel qui précise que le prévenu avait stigmatisé des « actes terroristes auxquels la communauté musulmane ne peut être assimilée ».

Le président de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (Licra) du Bas-Rhin et la grande mosquée de Strasbourg, qui s’étaient constituées partie civile, ont dénoncé un jugement « lamentable », « scandaleux et honteux ». Ils n'ont cependant pas indiqué s'ils feront appel de cette décision.

Lire aussi :
Racisme : les actes anti-musulmans et l’intolérance en progression en 2010
Islamophobie : l’internaute qui a brûlé un Coran jugé
Coran : le livre saint jugé « coupable » par un pasteur américain intégriste
A visage découvert, un homme brûle le Coran et urine dessus





Loading












Recevez le meilleur de l'actu