Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Intox : Non, les mosquées gonflables n’envahissent pas les plages algériennes et françaises

Rédigé par Samba Doucouré et H. Ben Rhouma | Lundi 7 Août 2017



Non, les mosquées n’envahissent pas les plages françaises. Il s'agit ici d'un photo-montage.
Non, les mosquées n’envahissent pas les plages françaises. Il s'agit ici d'un photo-montage.
La fausse information s'est répandue comme une traînée de poudre dans la fachosphère. Le site satirique SecretNews a publié, mardi 1er août, un article signalant l’apparition de « mosquées gonflables » sur les plages cannoises.

L'article se résume aux trois phrases suivantes : « Ces mosquées gonflables sont commercialisées sur la croisette à Canne (sic) où elles sont utilisées lors des festivités. Depuis quelques jours, elles sont apparues sur les plages et les jardins publics. "Ces mosquées gonflables sont installées un peu partout sans autorisation, pour ne pas oublier la religion à la plage". »

La photo d'origine non sourcée.
La photo d'origine non sourcée.
C’est surtout un photomontage grossier qui a rendu l’information virale. On y voit, sur une plage, quatre hommes devant une mosquée gonflable accompagné de son minaret. Outre le détourage raté et le non-respect des dimensions qui auraient pu donner des indices à un observateur avisé, la photo originelle mais non sourcée de la mosquée gonflable, en dehors de la plage en question, a été postée en bas de l’article parodique.

Par ailleurs, comme un gage de non sérieux du contenu, SecretNews propose d’autres liens dans la page de l'article tels que « Corse : il se suicide en restant au soleil après avoir mangé 2 kilos de levure chimique », « Donald Trump propose à Israël de déménager aux USA et de devenir le 51e Etat » ou « Chili : un mort lors d’une Hipporrida, cette sorte de corrida qui se pratique avec des hippopotames ».

La fausse information de SecretNews, relayée par l'extrême droite, est inspirée de celle publiée le 28 juillet sur K-Direct, qui se présente comme un site d’actualité pro-kabyle et qui relayait la « nouvelle idée des islamistes pour squatter l’espace public » algérien. Selon le site qui relaye des articles au contenu peu ou pas vérifiés, ces mosquées gonflables - car elles seraient plusieurs - « sont installées un peu partout par des groupuscules d’islamistes salafistes sans autorisation, qui trouvent que les Algériens oublient la religion quand ils sont à la plage ».

« Cette mosquée gonflable ne semble exister que dans l’article de K-Direct »

Contacté par les Observateurs de France 24, le responsable du site à l’origine de la rumeur affirme finalement qu’il aurait obtenu l’information par « un ami qui était sur une plage d’El Kala » et qu’il n’y aurait eu qu’un seul cas et non plusieurs comme il l’avait écrit.

« La mosquée "a été installée sur une plage à El Kala par un islamiste, rapidement approché par la police qui lui a ordonné de la désinstaller" », explique-t-il, en dénonçant « une tentative d’islamisation des plages algériennes ». « Or, cette mosquée gonflable ne semble exister que dans l’article de K-Direct : France 24 a contacté un hôtel situé sur la plage d’El Kala. Le standardiste, un habitant de la ville, explique n’avoir jamais vu ou entendu parler d’une mosquée gonflable, bien que passant ses journées au contact des baigneurs et ayant une vue directe sur les deux plages de la ville », indique les Observateurs, ajoutant que la photo de la mosquée gonflage serait issue d’un catalogue de produits gonflables turcs.

Des sites militants comme Islam&Info n'ont pas hésité à relayer l'information comme vraie sur les réseaux sociaux pour exalter l'existence d'une telle initiative en Algérie.

Quand l'extrême droite fait mine de dénoncer la fake news

« Rien n’est impossible en théorie avec les musulmans qui sans répit cherchent à provoquer les Français », fait part le site d’extrême droite Dreuz dans un article qui fait mine de dénoncer une « fake news » au sujet des mosquées gonflables.

« L’erreur des sites qui ont diffusé cette fake news est que les musulmans fournissent suffisamment de vrais exemples de leur comportement colonisateur et de l’islam conquérant, qu’il n’est pas nécessaire d’en inventer », lit-on. Contrairement à SecretNews qui diffuse des nouvelles parodiques, Dreuz relaye régulièrement, et en toute conscience, de fausses informations afin de tromper ses lecteurs, en particulier s’agissant des musulmans pour dénoncer une supposée islamisation de la France et de l'Occident.

Lire aussi :
Présidentielle 2017 : tour d’horizon des intox qui ont pollué la campagne
L'histoire des agressions sexuelles de Francfort, une intox du Bild
Festival de Cannes : l’intox de la déprogrammation d’un film palestinien
Edouard Philippe et « la mosquée radicale » du Havre, l'intox islamophobe du FN





Loading














Recevez le meilleur de l'actu