Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Indonésie : le gouverneur chrétien reconnaît sa défaite aux élections

Rédigé par Imane Youssfi | Mercredi 19 Avril 2017



© Twitter : Ahok Basuki TPurnama
© Twitter : Ahok Basuki TPurnama
Candidat à sa propre succession au poste de gouverneur de Jakarta, Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a reconnu sa défaite aux élections, mercredi 19 avril, face à l'ancien ministre indonésien de l'Éducation, Anies Baswedan.

Les résultats du scrutin seront officiels début mai mais selon les premières estimations, Ahok a recueilli 42 % des suffrages contre 58 % pour son rival de confession musulmane. Près de 7,2 millions d’électeurs ont été appelés à aller voter et plus de 60 000 membres des forces de l’ordre ont été mobilisés pour faire face à d’éventuels débordements selon l’AFP.

La surprise est de taille. Lors du premier tour, le 15 février Ahok était en tête avec 43 % des voix, suivi de près par son rival qui obtenait 40 % des suffrages. « Je comprends que vous soyez tristes et déçus », a déclaré le gouverneur en s'adressant à ceux qui l'ont soutenu. « Nous avons six mois avant l’inauguration du nouveau gouverneur et nous allons finir notre travail. »

Jugé pour blasphème Ahok a dû faire face à une vague de protestation après avoir déclaré que l’élection d’un gouverneur chrétien n’était pas contraire à l’islam. Selon Jakarta Post, la campagne électorale dans la capitale avait été « la plus sale, la plus polarisante et la plus clivante » que l'Indonésie ait jamais connue.

Lire aussi :
Indonésie : l'inauguration d'une mosquée par le gouverneur chrétien de Jakarta actée
Indonésie : le gouverneur chrétien se bat pour sa réélection
Indonésie : un gouverneur chrétien accusé de blasphème dans la tourmente
Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison





Loading











Recevez le meilleur de l'actu