Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison

Rédigé par Saphirnews | Mardi 20 Décembre 2016



Indonésie : un gouverneur chrétien risque cinq ans de prison
Le gouverneur chrétien de Jakarta Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, a comparu mardi 20 décembre devant un tribunal de la capitale indonésienne. L'homme est accusé de blasphème. Son crime ? Avoir exprimé que l’interprétation faite par des oulémas d'un verset du Coran selon lequel un musulman ne doit élire qu'un dirigeant musulman était erronée.

L’affaire avait déchaîné les passions ces derniers mois. Malgré plusieurs excuses publiques, deux grandes manifestations ont été organisées à l’appel du Front des défenseurs de l'islam (FPI), un groupe islamiste, réunissant des dizaines de milliers de personnes dans les rues de Jakarta pour réclamer son arrestation.

« Je suis dévasté d’être ainsi accusé d’insulter l’islam parce que cela voudrait dire que j’ai diffamé les musulmans, une famille (religieuse) que j’aime », avait-il déclaré en larme devant les juges le 13 décembre. Au procès, à l'extérieur du tribunal, des dizaines de détracteurs du gouverneur ont exhibé des pancartes réclamant l'incarcération du gouverneur, tandis que des partisans d'Ahok exigeaient sa relaxe. Le procès a été suspendu jusqu'au 27 décembre. Les juges se prononceront alors sur la validité des charges.

La campagne électorale d’Ahok, candidat à sa réélection pour février 2017, semble compromise. La quasi-totalité des procès pour blasphème se sont achevés par des condamnations en Indonésie.

Lire aussi :
Indonésie : un gouverneur chrétien accusé de blasphème dans la tourmente




Loading












Recevez le meilleur de l'actu