Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hongrie : un référendum sur l'accueil (ou non) des réfugiés invalidé

Rédigé par Saphirnews | Lundi 3 Octobre 2016



Hongrie : un référendum sur l'accueil (ou non) des réfugiés invalidé
« Voulez-vous que l'Union européenne décrète une relocalisation obligatoire de citoyens non-hongrois en Hongrie sans l'approbation du Parlement hongrois ? » Voilà la question à laquelle les Hongrois ont été appelés aux urnes dimanche 2 octobre, à la demande de Viktor Orban.

Le Premier ministre de la Hongrie, leader du parti nationaliste Fidesz, souhaitait faire valider sa politique anti-réfugiés, appelant le pays à voter contre les quotas que souhaite instaurer la Commission européenne. Le pays, à l’instar de plusieurs autres en Europe de l’Est, se borne à refuser l’accueil des réfugiés. Le gouvernement a ainsi ordonné la construction d'un mur - désormais achevé - le long de la frontière avec la Serbie.

Malgré une campagne médiatique offensive, il n’aura pas réussi à faire soulever des foules vers les bureaux de vote. Des appels à boycotter le référendum avaient été lancés par l’opposition et des organisations de défense des droits de l’homme. Au bout du compte, 40 % des électeurs inscrits se sont exprimés, en-dessous du minimum de 50 % requis pour permettre la validation du référendum.

Cependant, le « non » l’a très largement emporté, en recueillant plus de 98 % des voix. Prenant ces résultats pour une victoire, Viktor Orban a de nouveau assuré qu’il refusera d’accueillir en Hongrie tout quota de réfugiés imposé par l’UE.





Loading












Recevez le meilleur de l'actu