Connectez-vous S'inscrire






Culture & Médias

Hollande : la France « attentive » aux besoins des pèlerins du Hajj

Rédigé par Hanan Ben Rhouma et C. Gence | Mardi 22 Avril 2014

François Hollande s'est rendu, mardi 22 avril, à l'inauguration de l'exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque », à l'Institut du monde arabe. L'occasion pour le chef de l'Etat d'évoquer l'action de la France à l'égard des pèlerins qui font le voyage vers les Lieux saints et, par dessus tout, d'accomplir un nouvel exercice diplomatique. Il s'agit de sa première visite depuis la nomination, en janvier 2013, de Jack Lang à la tête de l'institution parisienne.



François Hollande à l'inauguration de l'exposition "Hajj, le pèlerinage à La Mecque", à l'IMA le 22 avril.
François Hollande à l'inauguration de l'exposition "Hajj, le pèlerinage à La Mecque", à l'IMA le 22 avril.
La visite de François Hollande, mardi 22 avril à l'Institut du monde arabe, fut un véritable moment diplomatique. Son conseil d'administration compte en effet les représentants de 22 pays arabes. Le chef de l'Etat a ainsi rappelé, à l’occasion de l’inauguration de l’exposition « Hajj, le pèlerinage à La Mecque », les liens historiques qui unissent la France et le monde arabe, insistant sur la « force de (leur) relation ».

« Depuis des siècles, la circulation des biens, des idées, et des personnes alliait nos destins. Les destins de la France et du monde arabe », a-t-il fait savoir, en présence du président de l'IMA, Jack Lang, et un parterre de personnalités dont les représentants d'Arabie Saoudite à qui il a réitéré ses « liens d'amitié ».

« La France a toujours voulu être une nation ouverte au monde. A toutes les influences, à tous les peuples, à toutes les cultures, à toutes les religions. Et cet attrait est encore plus vrai aujourd’hui, par rapport au monde arabe et par rapport à l’islam, quand tant de nos compatriotes sont unis par leurs origines, ou par leurs croyances, à l’Afrique du Nord et au Moyen-Orient », a estimé le président.

Hollande : la France « attentive » aux besoins des pèlerins du Hajj

Une expo qui véhicule message de « compréhension » et de « reconnaissance »

Dans un autre temps, il a rappelé que parmi les pèlerins qui se rendent chaque année à La Mecque, ils « sont chaque année près de 25 000 » à partir de France, « les plus nombreux d’Europe. Et la France est attentive aussi à leurs besoins » et ce, « depuis longtemps », a-t-il assuré, faisant mention de l'existence d’un consulat à Djeddah « dès 1841 pour porter assistance aux pèlerins ». Il a également évoqué au passage l'existence de la charte de qualité, constituée avec des agences dédiées au Hajj pour améliorer l'organisation du cinquième pilier de l'islam.

Soulignant les différentes dimensions de l’exposition, aussi bien religieuse, culturelle et humaine, il a insisté sur les messages de compréhension, de tolérance et de reconnaissance exprimés à travers l’exposition. « Ce sont ces principes, ces messages qui nous permettent de nous unir aujourd’hui, (...) de nous permettre d’affirmer le caractère sacré des religions, mais également de dénoncer leur dévoiement », conclut François Hollande, avec l'annonce d'un plan gouvernemental destiné à lutter contre les départs de combattants français en Syrie.

L'exposition sur le Hajj, dont le président « ne doute pas du succès », est ouverte au public du 23 avril au 10 août.






Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu