Connectez-vous S'inscrire






Sur le vif

Hajj 2017 : le retour des pèlerins d'Iran acté

Rédigé par | Vendredi 17 Mars 2017



Entre l’Iran et l’Arabie Saoudite, les nerfs sont moins tendus. « Le ministère saoudien du Hajj et l'organisation iranienne du Hajj ont établi toutes les procédures pour assurer la participation des pèlerins iraniens au Hajj de (l'année de l'hégire) 1438 », a fait savoir, vendredi 17 mars, l'agence de presse officielle saoudienne.

Les fidèles iraniens seront ainsi autorisés à prendre part au prochain pèlerinage prévu fin août.

En 2015, une bousculade dramatique avait coûté la vie à plus de 460 Iraniens. A la suite de cet incident, les relations diplomatiques entre les deux pays se sont crispées, allant même jusqu’aux injures publiques.

L’exécution dans le royaume d’un dignitaire religieux chiite a aussi causé le saccage de l’ambassade saoudienne à Téhéran et la rupture complète des échanges diplomatiques, économiques et commerciaux. Les vols entre les deux pays ont été suspendus et la délivrance de visas compliquées. Résultat, en 2016, les Iraniens n’ont pas pu participer au Hajj, alors qu’ils étaient 60 000 l’année précédente.

En février, à l’invitation de l’Etat saoudien, une délégation iranienne s’est rendue à Jeddah, dans l’ouest de l’Arabie Saoudite pour discuter des conditions d’un retour des pèlerins iraniens. Leur présence est désormais acté.

Lire aussi :
Hajj 2017 : l’Arabie Saoudite invite l’Iran à renouer le dialogue
Hajj 2016 : l’Iran poussé à annuler le grand pèlerinage à La Mecque
Hajj 2016 : l'Iran traite les dirigeants saoudiens de « diables »
Les Iraniens, « pas des musulmans » selon le mufti d’Arabie Saoudite




Loading














Recevez le meilleur de l'actu