Connectez-vous S'inscrire






Religions

Hajj 2016 : l’Iran poussé à annuler le grand pèlerinage à La Mecque

Rédigé par La Rédaction | Jeudi 12 Mai 2016



Hajj 2016 : l’Iran poussé à annuler le grand pèlerinage à La Mecque
Les relations entre l’Arabie Saoudite et l’Iran sont au plus mal et s’étaient détériorées davantage après le drame survenu en septembre 2015 en plein Hajj à La Mecque. Des centaines de personnes – entre 2 000 et 2 500 selon des sources - avaient trouvé la mort et les Iraniens formaient parmi les plus gros contingents de pèlerins morts (460).

Les autorités iraniennes ont pris une lourde décision quant à l'édition 2016 du grand pèlerinage : elles ont annulé l’organisation de ce pilier de l’islam, privant ainsi des dizaines de milliers de candidats au Hajj de voyage vers La Mecque.

Des pourparlers entre les deux pays avaient été engagés en avril en vue de fixer les conditions de l’organisation du Hajj, et ce malgré la rupture des relations diplomatiques en janvier 2016 des suites de l’exécution d’un haut dignitaire chiite en Arabie Saoudite. Cependant, « les conditions ne sont pas réunies et il est désormais trop tard. Le sabotage vient des Saoudiens. Les responsables saoudiens disent que nos pèlerins doivent aller dans un autre pays pour faire la demande de visa », a déclaré, jeudi 12 mai, le ministre iranien de la Culture, Ali Janati, qui a signalé le report par les Saoudiens de plusieurs réunions importantes.

Dans la mesure où l'Arabie Saoudite n'a pas de représentation diplomatique en Iran, ce dernier avait accepté que les visas pour les pèlerins puissent être délivrés par un pays tiers, la Suisse qui représente les intérêts de l'Arabie Saoudite en Iran et ceux de l'Iran en Arabie saoudite, avait indiqué le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Hossein Jaberi. Sans succès donc. L’Arabie Saoudite aurait également refusé d’accorder aux compagnies aériennes iraniennes l’autorisation de se poser sur son sol.

Pour les autorités iraniennes, la responsabilité quant à l’annulation de l’organisation d’une obligation religieuse aussi importante que le Hajj incombe à l’Arabie Saoudite. Quelque 60 000 Iraniens avaient accompli le Hajj en 2015.





Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu