Connectez-vous S'inscrire






Société

Grippe A : le Quai d'Orsay se conformera aux décisions saoudiennes

Hajj 2009

Rédigé par Hanan Ben Rhouma | Lundi 19 Octobre 2009

À quelques semaines du grand pèlerinage à La Mecque, le ministère des Affaires étrangères reste encore très discret quant à l’attitude que les pèlerins français doivent adopter face aux risques de grippe A, laissant un grand nombre d'entre eux sans réponse concrète. Selon une responsable en charge du dossier au Quai d’Orsay, ce dernier « s’alignera sur les décisions du Royaume saoudien », non définitives. SOS Pèlerins dénonce l’irresponsabilité dont font preuve les pouvoirs publics face à cette question.



Grippe A : le Quai d'Orsay se conformera aux décisions saoudiennes
Face au risque potentiel de contamination, les actions menées jusque-là par le ministère des Affaires étrangères pour s’assurer du bon déroulement du hajj restent encore peu convaincantes. « Le Quai d’Orsay s’alignera sur les instructions délivrées par le Royaume d’Arabie Saoudite en matière de sécurité sanitaire qui, à ce stade, ne sont pas encore définitives », a déclaré vendredi 9 octobre, pour Saphirnews, Anne Mougneres, adjointe au conseiller pour les affaires religieuses au Quai d’Orsay.

« Pour l’instant, on recommande, comme les Saoudiens, aux personnes âgées de plus de 65 ans, de moins de 20 ans, aux femmes enceintes et aux personnes qui ont une maladie chronique, d’éviter de faire le pèlerinage », poursuit-elle.

Pourquoi s’aligner sur les recommandations saoudiennes plutôt que de prendre soi-même les décisions qui concernent 25 à 40 000 Français de confession musulmane ? Une manière pour le ministère de ne pas trop se mouiller ?

« On estime que les autorités saoudiennes sont beaucoup mieux placées que nous pour savoir quelle est l’importance du risque. (…) On déconseille le hajj aux quatre catégories de personnes que j’ai citées précédemment mais on n’empêchera pas les gens de partir », répond simplement Mme Mougneres.

SOS Pèlerins dénonce le « flou artistique » des autorités

L’Arabie Saoudite est frileuse quant à une quelconque interdiction du cinquième pilier de l’islam. Aucune restriction ne devrait donc être mise en place par la France. Au Quai d’Orsay « nous répondons qu’il n’est pas responsable d’agir de cette façon. Le ministère français ne prend pas l’entière responsabilité sur ce sujet-là. Ce n’est pas les autorités saoudiennes qui sont en mesure de nous dire quel est le degré de risque que peut prendre le citoyen français se rendant à La Mecque », fait savoir M. Nana auprès de Saphirnews.

« Les pèlerins ne savent pas vers qui se tourner pour avoir la juste recommandation et de sages réponses », poursuit-il, prenant l’exemple de l’information publiée depuis 19 août dernier sur le site internet du Quai d’Orsay qui affirme que les autorités saoudiennes conditionnent la délivrance du visa hajj et 'umra à la présentation d’un certificat de vaccination contre la grippe saisonnière.

« C’est une information fausse et erronée car en date du 19 août, si je décidais de faire la 'umra, il m’aurait été impossible de présenter ce certificat puisque le vaccin contre la grippe saisonnière n’existait pas encore. »

Aujourd’hui encore, les autorités saoudiennes recommandent de faire le vaccin mais ne disent pas qu’il est obligatoire pour obtenir le visa hajj. Visiblement, Mme Mougneres ne semble pas au courant du contenu du site de son propre ministère. « Cela m’étonne que ce soit le cas. Le vaccin contre la grippe saisonnière n’est pas obligatoire pour les autorités saoudiennes, même s’il est fortement recommandé », ajoute-t-elle.

La réponse laisse perplexe, d’autant plus que les responsables du Quai d’Orsay renvoient souvent le grand public vers son site pour qu'il se tienne informé des dernières recommandations avant de voyager.

« Un dépliant est disponible sur le site du Quai d’Orsay concernant les conditions sanitaires pour informer les pèlerins qui souhaitent partir », conclut Mme Mougneres. Or, aucune information relative à la grippe A n’est visible sur le guide. Celui-ci (publié en 2008, mais libellé « Guide pèlerins version française 2008-2009 ») n’a toujours pas été mis à jour à la date du 14 octobre, à quelques jours des grands départs vers La Mecque.

Pour informer au mieux les futurs voyageurs, SOS pèlerins propose gratuitement aux pèlerins la Hajj Académie, des sessions de formation qui se tiendront jusqu’au 14 novembre.








Dans la même rubrique :
< >

Loading










Nos services web

Recevez le meilleur de l'actu